Pervermon, enchaînez-les tous ! – Fanfic HsP 16+ (vous êtes prévenus)

 :: Floodyland :: Le coin des Artistes :: Ecrits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 26 Fév - 23:48
Voici le premier chapitre d'une fic... Longue si vous le voulez, courte si on me jette des cailloux, en tout cas je me suis bien amusée à le faire et j'ai bien envie de continuer. L'origine ? Un délire sur Skype, je sais plus comment c'est parti, mais c'est arrivé jusque là %). Si un admin trouve que je ferais mieux de retirer la fic, je suis toute disposée à le faire uvu;. En attendant, bonne lecture et dites ce que vous en penser en bas /o/


Chapitre I : A l'aventure !

C'était le matin. Le soleil baignait la chambre d'Adam de ses doux rayons de miel. Le ciel était d'azur, pas un nuage ne venait ternir l'éclat de ce jour nouveau. Dans l'herbe, on entendait chanter toutes sortes d'Insectes aux couleurs exotiques. Déjà, la chaleur levait sur le bourg une brume légère qui donnait à l'endroit un charme mystérieux.

– Merde, se dit Adam qui regardait à la fenêtre, ma Précision va baisser...

Et puis, les yeux du garçon s'agrandirent. Mais oui, aujourd'hui c'était le grand jour ! Le jour qu'il attendait depuis dix ans. Tous ses rêves d'aventures, de combat, de justice, tout cela allait enfin devenir réalité !
Il bondit de son lit et une seconde plus tard, il ressortait de la salle de bain familiale. Casquette vissée sur la tête pour masquer ses cheveux en batailles, tenue d'été typique d'un garçon de dix ans (traduisez : un short et un T-shirt), grand sac encore vide ceint à sa taille et, pour marquer l'occasion, la veste que Maman lui avait offerte sur les épaules : voilà comment il sorti.
Alors, il arriva en bas de chez lui et, sans prendre de petit déjeuner, se dépêcha de nouer ses lacets pour sortir. Une fois dehors... Il se mit à marcher. Lentement. Très lentement. Un pas après l'autre, comme sur un fil d'équilibre. Pas qu'il ne soit pas pressé, non. Il ne pouvait simplement pas faire autrement. Ainsi il avançait, traversant les rues du village en saluant les habitants qui tournaient tous sur eux-mêmes, comme si le bourg entier avait trop bu hier.
Enfin, au bout d'une dizaine de minutes de marche acharnée, il arriva au bout de la rue – le bourg n'étant composé que de trois rues, ça faisait quand même une sacrée trotte – et toqua à la porte de bois rouge d'une maison en tous points semblable à la sienne.
Aussitôt, une jeune blonde sortie de la maison, le visage orné d'un large sourire. Elle avait elle aussi une tenue plutôt classique : jupe, chemise légère, sac à dos et casquette. De la même taille qu'Adam, ils avaient aussi la même peau pâle et le même motif circulaire était brodé sur leur couvre-chef. Après un gros câlin amical, ils se mirent en route vers la ville voisine, toujours à petits pas.

– Dis Enola... fit Adam, les yeux baissés
– Toi aussi, t'as peur de pas être à la hauteur ? répondit la blonde en triturant l'une de ses longues mèches.
– Trop... J'ai bossé comme un malade en cours mais j'ai peur quand même. On va quitter nos parents et explorer des endroits inconnus, et j'ai peur de mou--
– Regarde, la ville voisine que l'auteur a la flemme de nommer !

Ils étaient arrivés, lentement mais sûrement, à la fameuse Ville-voisine-que-l'auteur-a-la-flemme-de-nommer, en empruntant le petit sentier où l'herbe était fréquemment tondue. Petite bourgade au charme champêtre, elle abritait non seulement un commerce et une clinique vétérinaire, mais aussi un laboratoire. C'est là que les deux enfants se rendirent à petits pas. A l'intérieur, une vieille dame en blouse blanche les attendait, assise devant une étrange machine.

– Professeur Saule-Pleureur ! S'écrièrent les bambins heureux.
– Mais fermez vos gueules, répondit la scientifique. Pourquoi vous vous incrustez d'abord ?
– Bah, vous savez, lâcha Adam après un long silence. La remise de Pervermons...

Un raclement disgracieux de la gorge plus tard, la professeur sembla s'illuminer. Elle passa une main dans ses cheveux façon pub pour shampoing nourrissant à l' "Allo hé Véra ?" et appuya sur un bouton, qui produisit un pchit digne des meilleurs bruiteurs de chez France 3 Aquitaine. La machine face à elle s'ouvrit, révélant un écrin dans lequel reposaient trois étranges boules. Elles étaient blanche en bas, rouge en haut, le milieu délimité par une bande noire, coupée à un endroit par un bouton assez stylé. Les enfants s'approchèrent curieux et, aux ordres de la Professeur, appuyèrent sur chacun des boutons.
De la première boule sortit une étrange créature. Sa tête était humaine, mais son corps violet sombre correspondait plutôt à celui d'un chat. D'ailleurs, elle en avait les oreilles. Ses pattes étaient munies de longues griffes et sa queue avait une forme de... cravache ?
Le deuxième animal n'était pas moins spectaculaire. De loin, il faisait penser à une grosse grenouille bleu pâle avec des cheveux. Mais il avait aussi les yeux rouges. Et des ailes dans le dos. Et le corps couvert d'une carapace qui rappelait l'armure d'un samurai.
Et puis, il y avait le dernier, sûrement le plus banal. C'était un chien, un chien de chasse, au pelage brun luisant. Bon, sa langue c'était du feu, mais hormis ça c'était un bon toutou bien gentil.

– Ce sont des PERVERMON, commenta la Professeur. Le premier est un CRAVACHAT, type Plante-Poison, celui-là est un CRAPANGE, Eau-Vol et là, c'est un CHIOFLAMMÉ, Feu-Sol.
– Euh madame, pourquoi vous gueulez tous les mots importants ?
– Hein ? J'entends pas ? … Ah oui d'ailleurs, avant toute chose petite ! Es-tu une fille ou un garçon ?
– Mais je... Ben, une fille.
– Oh, et comment tu t'appelles ?
– Enola.
– Pardon ?
– E-no-la.
– Plus fort ?
– ENOLA.
– Très bien ENOLA ! Lequel de ces PERVERMONS veux-tu comme compagnon ?

La pauvre jeune fille jeta un regard désespéré à Adam, qui renvoya son attention sur les bestioles. Elle les fixa attentivement. Le chat bizarre, c'était hors de question. Il était trop moche. Et puis, le chien... Elle n'était ni à l'aise avec les canidés, ni avec le feu. Ne restait plus que la grenouille de Tchernobyl.

– Je... Vais prendre le CRAPANGE.
– Excellent choix ENOLA, cria le professeur en rappuyant sur le bouton, ce qui aspira la bête dans un flash laser. Et toi jeune homme, es-tu une fille ou un garçon ?

Tandis qu'Enola reprenait sa boule, Adam cria les formalité. Et c'était donc à son tour de choisir. Après quelques secondes d'hésitation, il allait prendre le chien, lorsque l'étrange chat vint se frotter contre ses jambes en ronronnant.

– Je prends le CRAVACHAT.
– Excellent choix ADAM ! Je vous laisse leur choisir un p'tit nom pendant que je rentre les donnés dans vos PERVERDEX.
– Nos quoi ?

Adam n’eut pas droit à une réponse. Une adolescente munie d'une guitare électrique avait commencé un concert dans l'entrée du laboratoire.

– Ouais, Rock'N'Roll baby ! Rien à carrer du mouflon, je veux mon Pervermon, yeah !
– Es-tu une fille ou un garçon ? Demanda la prof' avec son ton blasé habituel.
– Mais mamy, j'suis ta p'tite fille, ton albinos favorite, t'as encore oublié ?

Un silence gênant suivit cette réplique. Les deux femmes se mirent à se disputer à voix basse, laissant nos deux enfants s'interroger sur toute cette histoire. Enola grattouillait déjà les cheveux de sa grenouille volante en lui répétant des « Morgann » en veux-tu, en voilà. Adam jeta un regard triste à son Cravachat. Il n'avait aucune idée de quel nom lui donner. A voir comment elle se promenait et jetait vers lui des regards langoureux, ça devait être une femelle. Un nom de femme ? Adam soupira en pensant à Eve...
Comme si elle avait compris son dilemme, la chatte fit rouler sa boule et y griffa quelque chose. Il ramassa l'objet et lu les lettres formées par les griffures.

– Ri... Rif... Rita ! Tu t'appelles Rita ?

L'animal répondit par un miaulement content. Avant de sauter sur la tête de son maître, effrayé par le chien qui s'était mis à aboyer comme un fou. Du fond de la salle accourut la guitariste qui se jeta à son cou en pleurant de joie.

– Ô mon beau Lourros, mon fidèle Chienflammé, nous voilà prêt pour l'aventure de notre vie !
– Excellent choix AKANE ! Maintenant, je vais vous donner vos PERVERDEX.

Aussitôt dit, aussitôt fait, les trois enfants se retrouvèrent avec des sortes de mini Nintendo DS rouges avec des gros boutons multicolore partout et un écran bleu qui brillait même éteint.

– Ceci est votre PERVERDEX. Dessus, vous enregistrerez tous les PERVERMONS que vous croiserez. Lorsque vous allumez l'écran, il y a une carte qui indique tous les Clubs SM de la région. Pour devenir MAÎTRE PERVERMON, vous devez vaincre les Macs de huit Clubs SM puis essayer de gagner le concours régional du plus fort PERVERMON. Afin d'endurcir vos PERVERMONS, je vous conseille de vous balader dans l'herbe et de passer dans le champ de vision des gens. Maintenant, ENOLA, ADAM, battez-vous !

Et sans que les deux ne puissent rien dire, Akane entama un solo de guitare que les plus de vingt ans ne peuvent pas connaître et le combat commença.
Adam était séparé d'Enola par leurs deux bestioles, qui se fixaient en leur nom scientifique. Et puis, comme par magie, un panneau apparut devant le derrière de Rita. Coup d'fouet ou Yeux doux. Adam cria Coup d'fouet, et la bête s'élança sur l'animal et lui donna un coup de queue. Ça fit clignoter Morgann, et le dresseur prit conscience d'un autre panneau, au-dessus de la grenouille, sur lequel on voyait une barre verte passer à l'orange.
Akane se mit alors à crier pour couvrir le son de la guitare. Elle lui expliqua que ça symbolisait les PV, que là c'était les niveaux, et tous ces trucs qu'Adam connaissait par cœur en théorie mais n'avait jamais pu mettre en pratique.
Et puis, au bout d'un bon quart d'heure, la barre de vie de Morgann atteignit le zéro et les enfants purent enfin bouger. Enola, faute d'avoir apporté de l'argent, donna un pain au chocolat à Adam. Et puis, tout s'enchaîna très vite. La grand-mère et la petite fille leur firent visiter la ville, leur apprenant le système des potions, l'intérêt d'un CENTRE PERVERMON et toutes ces belles choses qui rendent la Ville-voisine-que-l'auteur-a-la-flemme-de-nommer tellement inutile après le premier chapitre de cette fic. Et puis, il fut temps pour la vieille femme d'aller se reposer.

– Au revoir Professeur Saule-Pleureur ! crièrent bien fort les deux plus jeunes.
– Au revoir mamy Mira ! gueula de plus belle Akane.
– Bon, on va où maintenant ? demanda Enola.
– Toi, répondit Akane, tu viens avec moi pour des besoins scénaristiques. Toi Adam, va à la ville prochaine et défi le Mac du Club SM de là-bas. Ah oui et j'oubliais ! Voilà une paire de basket qui feront que vous pourrez enfin écarter les jambes de plus de 20° et COURIR !

Et voilà. Elles étaient toutes deux parties sans qu'Adam ait eu l'occasion de bouger un muscle, et il devait maintenant marcher, suivit de Rita qui ne voulait pas passer devant lui. A l'aventure !


Désolée pour les fautes ><;. Je promets d'essayer de faire le prochain chapitre vite. Enfin j'essayerais. Si vous voulez.
avatar
Devoirs rédigés : 4856

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: With my shy cuty girl ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Fév - 0:12
Omg. Juste. Omg.
... Je ne dirai rien de plus. :')

Quelques fautes sans doute d'inattention par-ci par là, rien de bien méchant et--

... Attends. Mon pokémon c'est Morgann.
Mon pokémon c'est Morgann.
Donc.

... Je vais faire des choses avec Morgann ? o.o/paf/
avatar
Devoirs rédigés : 968

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: J'ai mon renard, ça me suffit ! Ou pas...
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Fév - 7:45
Alors alors ... D'abord, en voyant ton petit speech au début, ma seule pensée était : "On est dans la m**de"

Et puis après :
Mirabouille a écrit:
Regarde, la ville voisine que l'auteur a la flemme de nommer !
C'est juste. TELLEMENT toi que j'en pleurais de rire :')));;

Sinon ... Autant Ri-chan, dans ma tête elle ressemble un peu à un Chacripan/Leopardus, le clebs bon bah pas difficile, mais j'ai pas du tout d'images mentales pour Morgann ._____.

*et VRAIMENT, tu vas faire une fic douteuse avec des gamins de 10 ans ? ?:');;; #peurpourDadam *
Walà walàà - j'me suis mise à la bourre pour twa t'as vu ? *meurt* -
Sailor Cravache
avatar
Devoirs rédigés : 314

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Fiancée, heureuse, bref, madly in love ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Sailor Cravache
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Fév - 11:19
Oh bon dieu. Ma phrase d'entrée , quoi. C'est ... Entre la guitare et le fait que mon pervermon soit Louppos... C'est awesome , quoi. ET T'ES MA MAMIE OAO
avatar
Devoirs rédigés : 2713

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: /
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Fév - 11:25
Eno : euh ben euh... Spoiler alert %D ? /PAF/ T'inquiète, Morgann va souffrir plus que toi :')

Byby : imagine un Grenousse avec des ailes et une armure :') ?
Et merci de reconnaître mon style <3/REPAF/

Le chap. 2 devrait arriver ce soir si tout se passe bien ovo
avatar
Devoirs rédigés : 4856

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: With my shy cuty girl ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Fév - 13:11
Mon enfance va être détruite xD;
avatar
Devoirs rédigés : 147

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: À vous de deviner ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Fév - 13:37

Mon dieu mais.
Mais.
Euh.
En plus Ad et Eno ont 10 ans. Juste 10 ans. Pédophiliiiiie. :'D
...
ET PUIS RITA EN PERVERMON, WHAT ? :'D
avatar
Devoirs rédigés : 634

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Marié. Les groupies, bats les pattes.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Fév - 14:36
*approuve Flamby et sa love* Et dans l'autre sens c'de la zoophilie ... :');;;;
Ha, et un autre truc que je tenais à souligner :
Mira a écrit:
un panneau apparut devant le derrière
devant son derrière. Bien. :')));
Sailor Cravache
avatar
Devoirs rédigés : 314

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Fiancée, heureuse, bref, madly in love ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Sailor Cravache
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Fév - 17:49
BON. Alors ...
Déjà j'ai mis du temps à comprendre que Momo' faisait office de "grenouille de Tchernobyl" et comment ça il va plus souffrir qu'Eno ?! Uaish je veux pas ça, à mort la gamine ! /AIRBUS/
Ça promet d'être épique même si le côté pédo-zoophilie ... XDDD
avatar
Devoirs rédigés : 6

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: I'm in love with the COCO.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Fév - 23:26
Amis de la pédo-zoophilie, vous allez apprécier ce chap %D

Chapitre II : Go go Perver Ranger !
Adam avait réussi. Exténué, il tomba à genoux devant les portes de la ville. Rita était roulée en boule dans ses bras, couverte de blessures, à mi chemin entre l'inconscience et le décès. Son propriétaire était couvert de sueur, les cheveux en bataille, et des larmes roulaient sur ses joues. Larmes de joie, de fatigue, de peur, on n'aurait su le dire. Mais il avait réussi, il avait fait cent mètres avec les basket d'Akashi, il avait été arrêté tous les deux pas par un Pervermon sauvage ou par un inconnu qui avait vu un bout de son pull et voulait donc tabasser Rita à mort pour voler son argent, il avait vaincu tout cela et il avait atteint la ville voisine. Il distingua une large boule rose, puis ce fut le noir complet.

Il se réveilla difficilement dans un lit moelleux et confortable. Il sentait bon, ses vêtements avait été lavés... On aurait dit qu'on l'avait envoyé dans une machine à laver pour humains. Il se redressa dans le lit, encore un peu abasourdi, et regarda les environs.
Un paquet de bêtes rose se baladaient autour de lui. C'était des sortes de boules, un peu ovale, avec de grands yeux bleus et une bouche souriante. Elles étaient en train de chanter, transportant avec elles des Pervermons en mauvais état, ou bien couvert de bandage. Adam décida de sortir son Perverdex pour savoir ce que c'était réellement. Il pointa l'engin vers une des boules et une voix robotique en sorti.
« Lexploité, évolution de Létudiant. Lexploité est un Pervermon de type Normal qu'on trouve surtout dans les services publiques, notamment les Centres Pervermon. En effet, il a la capacité naturelle de soigner et peu aligner plus de 48h de travail sans se plaindre. »
Maintenant qu'on lui disait, notre jeune dresseur entendait bien ces petites bêtes répéter leur nom en boucle, à chaque pas, comme si on rythmait la marche des esclaves. On lui avait déjà parlé des Lexploité à l'école, ces Pervermon-médecin, mais il ne les imaginait pas aussi... ronds. Il allait se lever pour en toucher un, histoire de voir la texture, lorsqu'un créature encore plus étranges arriva dans son champ de vision. En fait, c'était un homme, plutôt jeune. Habillée en tenue d'infirmière sexy. Suivi de autres gars, exactement pareils.
Adam s'y connaissait mal en reproduction humaine, mais il avait déjà entendu parlé de fantasmes sur certaines tenues ou des histoires entre frères et sœurs qui tournaient étrangement, et il eut donc peur d'être agressé par une troupe de triplés fétichistes. Heureusement, le premier homme qui était entré mit la situation au clair.

– Salut, nous sommes les Infirmières Eliott. Ne t'inquiète pas si on se ressemble toutes, on est créée par clonage, tu sais, comme dans Star Wars. C'est plus facile pour l’État de nous former, du coup on est plus performantes et on revient moins cher.
– Mais... Vous êtes des hommes.
– Ah oui, y'a eu une erreur dans la commande de clone. On avait demandé à une actrice porno, Booba Fête, mais elle était pas disponible donc ils se sont rabattus sur l'ADN du premier stagiaire qui passait par là... Enfin bref, ma sœur t'as trouvé à moitié crevé sur le bord de la route hier soir, alors on t'as soigné toi et ton Pervermon. Il t'attend dans l'entrée, tu ferais mieux de vite aller le voir, ce genre de Pervermon est assez... capricieux.

Adam bondit donc de son lit et s'empressa de descendre dans le hall où son Cravachat l'attendait sagement. Dès qu'elle le vit, Rita lui sauta au cou sans faire gaffe à ses griffes, ce qui ouvrit la carotide du brun qui décida d'ignorer l’égratignure.
Et les voici dehors, à explorer cette merveilleuse ville qui leur était totalement inconnue. Le Perverdex indiquait qu'elle se nommait Ex-Cité et qu'en plus de contenir le Club SM le plus médiocre de la région, elle possédait une école spéciale pour les jeunes dresseurs de Pervermons. Adam décida donc de s'y rendre avant de défier le Champ-- le Mac de la ville. L'école était petite, en bois, avec trois grandes salle de classe, une pour les TP et une large cour goudronnée. Notre héros brun allait y entrer, son compagnon sur les talons, mais il fut aussitôt bousculé par Enola et Morgann. Un point d'exclamation apparu au-dessus de la tête de la blonde et de son tout nouveau sert-tête à oreilles de renard assorti à ses cheveux.

– Tiens, Adam, ça fait un bail qu'on s'est pas vus ! Combattons !
– Mais je--

Trop tard, la musique de combat s'était mise en route et Adam était paralysé. Il remarqua que Rita avait une nouvelle attaque, qui n'était plus de type Normal mais Plante : Fouet Liane. C'est ce qu'il cria, et aussitôt quatre tentacules vertes sortirent des côtes du chaton. Deux allèrent bloquer Morgann et une troisième s'occupait de lui donner de petites gifles. Quand à la quatrième... elle s'était on ne sait comment retrouvée dans le short du garçon qui, malheureusement, ne pouvait pas s'en débarrasser. Le seul moyen de bouger, c'était de finir le combat au plus vite. Et il n'avait certainement pas envie que ça s'éternise.
Enfin, l'attaque cessa, et les tentacules se rembobinèrent, laissant la pauvre grenouille tchernobylienne avec seulement la moitié de ses PV. Ce fut au tour d'Enola d'attaquer et là, Adam failli mourir de rire. Morgann faisait des bulles de bave qu'il envoyait sur Rita en espérant que ça lui fasse du mal. Mais non. Ça lui enleva seulement deux ou trois PV et hop, fin du tour. Avec peur, le brun réordonna un Fouet Liane, mais cette fois tout se passa comme prévu et le Crapange décéda dans toute sa gloire.
Après un cri suraigu d'Enola et le gain d'une centaine de Perverdollars, les deux amis retrouvèrent enfin leur liberté de mouvement et purent discuter calmement sur le chemin du Centre Pervermon où la blonde devait se rendre en urgence.

– Mais euh du coup, pourquoi ces oreilles ?
– Ah ça, répondit une Enola pleine d'entrain, c'est grâce à Akashi. J'ai plus envie de devenir la meilleure dresseuse maintenant, je vais suivre sa voix et obtenir le titre d'Awesome Dresseuse.
– Les Awesome Dresseurs ? s'étonna Adam, la bande de dingues qu'on voit à tous les concerts et qui vivent comme des vagabonds ? On dit qu'ils abusent de leurs Pervermons pour faire des choses pas nettes !
– Nan nan nan, rougit l'autre, il ne sont pas comme ça ! Pas tous. Pas tout à fait... Enfin bref, pour être Awesome, il faut avoir son propre style, alors j'ai décidé de m'habiller comme ça maintenant. Regarde, Morgann aussi en un a !

Et effectivement, en plus de ses cheveux bleuâtre, la pauvre créature avait maintenant des oreilles de chiens. Adam soupira et ils revinrent au sujet des Awesome Dresseurs, qui étaient à la fois les plus critiqués et les plus talentueux. Et puis, il fut temps pour les amis de se séparer et le brun passa faire un tour à la boutique avant de défier une bonne fois pour toutes ce fameux Mac de Ex-Cité.
L'arène, c'était une maison dans le plus pur style japonais. Enfin, dans le style le plus cliché. Bon, de toutes façons, vous avez l'image en tête, mon boulot est fait. Notre futur meilleur dresseur enleva donc ses chaussures et entra, admirant la collection de sabres qui ornait les murs. Le sol était très sale, couvert de terre et, par endroit, d'une substance jaune et visqueuse qui sentait... pas bon. Arrivé au centre de la pièce, un déclic se produisit et il se retrouva projeté à travers le plafond, dans le grenier. Rita bondit à ses côtés et, rassuré, il inspecta les environs. Ce devait être le grenier le plus bizarre qu'il n'avait jamais vu. Des femmes nus étaient enfermées dans des espèces de chrysalides jaunes et, tout au fond, un adolescent jouait à manger des sabres les uns après les autres. Rita miaula de terreur, ce qui attira l'attention de l'homme qui était habillé comme Morgann – autrement dit, comme un samurai.

– Et bien, tu as trouvé ma planque jeune dresseur ! Je suis Soji et tu devras me vaincre pour obtenir la Capote de ce Club SM ! Alexander, go !

Mais au lieu d'une musique fucking epic, on eu juste droit à un petit cri malheureux. Un petit lapin vert sortit de derrière le Mac, suivit par ses trois mètres cinquante d'oreilles couvertes de piques. Il atteignit le milieu de la pièce et enfin, le combat s'engagea.
avatar
Devoirs rédigés : 4856

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: With my shy cuty girl ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 27 Fév - 23:48
Oh. Mon. Dieu.
Déjà , Elliot en infirmière Joëlle. Elliot en infirmière Joëlle. Elliot en- * oui , bon , j'arrête de répéter ça * Et puis , cette liane , quoi. Et puis , j'veux devenir un awesome dresseur rock'n'roll et unique. Trop bien , quoi.
avatar
Devoirs rédigés : 2713

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: /
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Fév - 0:23
Alors juste, non. * morte de rire * Soji en Mac quoi.
Et fais gaffe, je vois où tu veux en venir avec Enola et les awesomes dresseuses, là... :')
avatar
Devoirs rédigés : 968

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: J'ai mon renard, ça me suffit ! Ou pas...
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Fév - 0:26
Alors
Mira a écrit:
ce genre de Pervermon est assez... capricieux.
Jenevoispasdequoituparles.
Ensuite, les CAPOTES des Macs. Genre. Vraiment. :')));;
Et puis euh pauv' Morgann, et pauv' Ad' qui s'fait violer par son Cravachat -toi t'as trop traîné sur skype pour l'histoire des tentacules ... :');; - et euh ... Si j'ai d'autres remarques je t'en ferais part après la jpo/avoir décuvé uwu;;;
Keurs sur ton imagination, though douteuse :')))
Sailor Cravache
avatar
Devoirs rédigés : 314

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Fiancée, heureuse, bref, madly in love ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Sailor Cravache
Revenir en haut Aller en bas
Sam 28 Fév - 10:11
J'crois que je me marre autant à écrire la fic qu'à lire vos comments :'))

Akashi : oui, je l'imaginais tellement bien, j'ai pas pu m'en empêcher :') Et tu deviendras une grand awesome dresseuse si tu ne l'es pas déjà ♥

Enola : moi, faire quelque chose de spé avec ton perso ? Meuh non voyons (a)

Byby : 'fectivement, ta love m'a c/c un truc assez inspirant et merci pour le compliment (si c'en est un) :')

Le prochain chap. sort cette aprem owo/
avatar
Devoirs rédigés : 4856

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: With my shy cuty girl ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Mar - 15:27
On veut la suite oAo/paf/
avatar
Devoirs rédigés : 968

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: J'ai mon renard, ça me suffit ! Ou pas...
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 18 Mar - 16:02
Un jour. Pas tout de suite, soyez-en sûrs :');;
avatar
Devoirs rédigés : 4856

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: With my shy cuty girl ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Pandora :: Floodyland :: Le coin des Artistes :: Ecrits-