I let my walls come down│Morgann Arrow.

 :: Bureau du Proviseur :: Les Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 11 Nov - 0:02


« Tu as eu ce que tu voulais ? Maintenant regarde autour de toi. Vois tout ce que tu as perdu. »

Hello, je m'appelle Morgann et j'ai 16 ans. Je fais partie d'un groupe de gengens, il me semble que c'est les élèves.. Bien entendu je suis originaire de Pologne..




Momo' c'est le gars pas très grand, pas très musclé et plutôt ordinaire. En fait, c'est le gars très rien. Si, juste sa tignasse blanche, alors qu'il est jeune, et ses yeux rougeâtres qui passent pas inaperçu. Mais sinon, c'est le parfait cliché du petit lycéen sans soucis. Dit ''normal.'' En général, il cache ces formes frêles sous de nombreux vêtements, au final il en a un peu honte de ce corps. Il le camoufle et ça marche bien. C'est cette allure fine et limite féminine qu'il a toujours essayé de cacher, il ne l'a supporte pas. Mais il est quand même bien obligé de faire avec. Il n'aime pas ce corps. Son corps. Il ne s'y sent pas à son aide, pas bien. Torturé par une enveloppe corporelle qui ne lui a jamais correspondue.



Il est le funambule sur son fil entre froideur et confiance. Au premier abord il est du genre amical et souriant. C'est celui qui est discret et qui bosse dans son coin, sans chercher de l'aide auprès des autres. Oui, un peu solitaire sur les bords. Mais ceux-là ne savent pas. Ils ne savent pas que c'est une juste une bombe à retardement qui risque d'exploser à tout moment. Et que lorsqu'il le fait, vaut mieux qu'il soit seul, l'animal. En fait, c'est cette tendance lunatique que personne ne soupçonne qui occupe sa personnalité. Ce moment d'incompréhension, d'indécision sur comment réagir. Comment définir le sentiment qui le traverse, la réaction qu'il va avoir ou pas. Il s'énerve vite et c'est souvent ça la cause de son pétage de plomb. Qui peut entrainer des excès de colère, de larmes voire pire selon la situation et son état psychologique.



« J’ai fait une EMI. Une Expérience de Mort Imminente. Ça a été le déclenchement de tout. De l’accélération de ma vie d’un seul coup, comme de l’éloignement avec ma famille.

On était pas très riches là-bas. Maman se tuait au travail, elle était serveuse dans un bar près d’une route en lien direct avec la frontière. Tous les touristes s’y arrêtaient et les services finissaient à pas d’heure. Pourtant, le salaire ne suivait pas. Papa avait été bibliothécaire dans un autre temps. Lorsqu’il avait dû fermer boutique à cause de l’argent qui ne rentrait plus, il a perdu tout espoir de retrouver à nouveau une activité. Il passait donc ses journées, cloitré dans la maison. Sans occupation, sans réel but à sa vie. Il aurait pu en finir. Il ne l’a pas fait.

On habitait pas loin du bar et des autres commerces, par choix de vie mais surtout pour le travail. On avait pas de voiture et de toute façon on aurait pas eu les moyens de la payer ou même l’essence. La maison c’était une vieille bicoque pleine de trous, un vrai gruyère. Le poêle à bois posté contre un mur de la petite cuisine chauffait plus l’extérieur que l’intérieur. On était souvent malades et on se couchait souvent l’estomac pas forcément plein. Maintenant que j’y repense, je me demande comment Maman pouvait supporter ça. Elle n’en a jamais vu la fin en fait, elle bossait, elle bossait. Sans rien en retour.

C’était un jour d’hiver je crois, mes souvenirs ne sont plus très bons. Non pas parce que cela est vieux, au contraire, mais parce que je crois que j’étais inconscient tout du long. Trou noir. J’étais rentré de l’école. J’avais jeté mon sac dans l’entrée où la peinture s’écaillait avant de courir voir mon père. Toujours là. Sur sa chaise. En train de relire encore une fois un ouvrage qui ne datait pas d’hier. Je le trouvais souvent de la sorte. Puis il fermait le livre, levait les yeux et son visage s’illuminait à ma rencontre. Il m’apprit ce jour-là que Maman faisait des heures supplémentaires. Ce n’était pas nouveau, mais ce soir plus que n’importe quel soir, je voulais qu’elle soit là. Je fêtais mes 14 ans. Je ne supportais pas l’idée de ne pas la voir. Et c’est à ce moment-là que j’ai décidé de la rejoindre à son travail. Elle ne serait pas forcément disponible pour moi, elle n’apprécierait pas que je sois là mais au moins je la verrais. Elle partait tellement tôt le matin, que je n’avais même pas le temps de l’entrevoir. J’ai donc rajusté mon bonnet ainsi que mon écharpe et je suis ressorti. Je n’aurais peut-être pas dû.

Il faisait nuit et les lampadaires n’éclairaient que très faiblement ou étaient voire carrément inexistants. On ne roulait pas sur l’or, le service municipal non plus apparemment. J’ai longé la bande noire un long moment avant d’apercevoir enfin les lumières des bistrots et autres commerces. Trop absorbé par mon impatience, mon excitation, je n’ai pas vu cette voiture qui arrivait à toute vitesse. Qui a glissé sur une plaque de verglas et qui a tenté de freiner. Le temps s’est suspendu un instant. Impact. Trou noir.

Lorsque j’ai pu de nouveau ouvrir les yeux, je me trouvais dans une grande salle peinte de blanc. Allongé dans des draps de la même couleur, avec des meubles qui m’entouraient de la même couleur. Blanc. Blanc. Blanc. Que cela. Impersonnel et froid, voilà tout ce dont ça m’inspirait. Bien entendu, un gang de fantômes, comme j’appelle les médecins, vint à ma rencontre assez rapidement. Il notait, me regardait comme si j’étais une étrangeté. J’étais au paradis alors ? J’étais finalement mort ?

Non. J’avais juste été transféré, grâce à un programme associatif, en France. Je ne pouvais plus parler et marcher m’étais devenu difficile. Mes parents étaient restés là-bas.
J'ai été placé dans une famille adoptive qui s'est bien occupé de moi. Je savais que mes vrais parents étaient toujours là. En ce monde. Mais que peut-être, je ne les reverrais jamais. Mon retour à la normal a été long et semé d'embuches. Pourtant, même si ce n'étaient pas les vraies, ils sont restés avec moi, jusqu'au bout. Je les respect pour ça, je ne peux par leur en vouloir de m'avoir accueillis. Cela aura duré deux ans. Deux ans de soins, de rééducation. Cela aura été long mais à la fois rapide. Puisqu'en deux ans, j'ai pu reprendre ma scolarité. Des professeurs venaient à l'hôpital. Pour fêter ma sortie, mes parents adoptifs m'ont fait entrer dans un grand lycée.

J’ai fait une EMI. Une Expérience de Mort Imminente. Je suis mort pendant trois minutes. »



codage : DDS.
Toute reproduction, totale comme partielle sera sanctionnée !



Age : 16 piges.
Perso de l'avatar : Akise Aru - Mirai Nikki.
Vous êtes arrivés grâce à :
1er, 2e ou 3e compte : First !
Mot de passe : [Code Validé !]

avatar
Devoirs rédigés : 83

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: J'aime les chèvres ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Nov - 8:59
*voit l'avatar* ... Ça te dérange si je te séquestre dans ma ca-- J'veux dire, t'as quelque chose de prévu pour les dix prochains années ^^ ? /PAN/

Sinon, belle fiche **
Bienvenue à bord, j'espère que tu seras vite validé o/

[Edit : Hey mais on te connait toi non ewe ?]
avatar
Devoirs rédigés : 4856

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: With my shy cuty girl ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Nov - 10:01
Toujours aussi perverse, trèèès biiien !! XD
Eeeeeh oui ! Je reviens à mes premières amours ! En espérant que je ferrais meilleur usage de Momo' que d'Esther et Cami' o.o''
Merci à vous :3
avatar
Devoirs rédigés : 83

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: J'aime les chèvres ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Nov - 10:10
Bienvenue !
Au plaisir de RP avec toi x)
avatar
Devoirs rédigés : 136

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Couple avec Caro
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Nov - 10:45
J'AVAIS RECONNU TON PSEUDO. JE SAVAIS. *W* <--- contente/paf/

Heum, bref, rebienvenue ! xD
avatar
Devoirs rédigés : 634

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Marié. Les groupies, bats les pattes.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Nov - 10:57
Bloodyyyyyyyyyyyyyyyyyy \OWO/ (Re)bienvenue ! >w<
avatar
Devoirs rédigés : 2713

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: /
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Nov - 11:25
Re-bienvenue Esther-chou \oWo/
avatar
Devoirs rédigés : 352

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: ............ J'aime les p'tits points 8D/SLENDER/
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Nov - 16:24
1- Estheeeeeeer ♥
2- AKIIIIIISEEEEEEEE ♥ *fangirl*
3- . . . Pourquoi des rasoirs dans ta fiche perso sous ton avatar. ewe;;;;

*pluie de fleurs sur la fiche*
Sailor Cravache
avatar
Devoirs rédigés : 314

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Fiancée, heureuse, bref, madly in love ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Sailor Cravache
Revenir en haut Aller en bas
Mar 11 Nov - 22:11
Rebienvenue parmi nous ! Merci d'avoir fait les modifications nécessaires. Tu es maintenant validée ! Attention tout de même aux fautes d’orthographe et aux tournures de phrases. Mais bon... Amuse toi bien sur HsP !

MAINTENANT QUE TU ES VALIDE...
→ File recenser ton avatar dans les AVATARS DEJA PRIS.
→ N'oublie pas d'inscrire ta profession dans le LISTING adéquate.
→ Si tu veux dormir sous un toit, les chambres sont ICI.
→ Si tu es élèves n'oublie pas de t'inscrire dans une des CLASSES PROPOSÉES.
→ Et surtout, n'hésite pas à poster ta première DEMANDE DE RP ! Bon jeu !
DDS
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Pandora :: Bureau du Proviseur :: Les Présentations :: Présentations Validées-