Black Holes and Revelations. [Ethan]

 :: Bureau du Proviseur :: Les Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 31 Aoû - 22:33

→ ETHAN LEI STAY-PARKER

NOM, Prénom : Stay-Parker, Ethan Lei.
Age : 18 ans.
Groupe : Elève.
Classe : Terminale Scientifique.
Fonction : ... En études ? /nageur/
Pays d'origine : Etats-Unis, Seattle.


→ ASHLING

Pseudo(s) : Ashling, SpicAsh, Wenash, Law. !
Age : 17 balais, bientôt la majorité.
Avatar, Provenance : Matsuoka Rin, Free!
Vous êtes là, grâce à : Avec le temps, je dirais moi. Mais il y a environ deux, ans : Nenouille, La Chouette, et Sheep.
Double compte ? : Ashling O'Connor et Lawrence Humphrey.
Mot de Passe :





Les rares fois où on ne le voit dans ses chemises, jeans ou survêtements. Sa combinaison moulante arrive au bas de sa taille, et longue ses fines mais musclées cuisses. Pieds nu, torse dans le même état, Ethan est enfin prêt. Dans sa poitrine, sous ses muscles sculptés par l'effort, son cœur bat comme rarement. Poussé par l'envie de se surpasser, terrassé à l'idée de décevoir. Ses pieds foulent le carrelage froid et humide qu'il connaît par cœur depuis sa tendre enfance. Un premier se pose sur le promontoire, suivi de l'autre. Assez grands, crispé, prêts, eux aussi. Comme tous mes muscles du corps d'Ethan, comme son esprit concentrer à présent, uniquement sur ses objectifs. Gagner. Gagner devant ses parents qui doivent le regarder, ayant décidé de prendre le câble pour voir le fils réussir son rêve. Sa main gauche libre, la droite tient un bonnet blanc, aux diverses inscriptions. Elles sont assez finies pour un sportif, mais grandes. Un avantage dans sa discipline ! Les spectateur peuvent l'observer, lui, avec sa silhouette rappelant facilement de grands noms tels Yannick Agnel ou Camille Lacourt.. Fin, semblant aussi agile d'un poisson. Ses cheveux sont enveloppés dans le bonnet réglementaire, chevelure qui lui tombe presque sur les épaule. Maintenant, seuls ses yeux peuvent être un détail attirant, incrustés dans la peau blanche d'Ethan. Marrons enflammés, deux feux, comme celui brûlant en lui, en cet instant.
A son poignet, un vieux bracelet tressé qui ne semble prêt à lâcher et sur lequel on peut lire en plissant les yeux « California », datant d'un voyage gravé dans sa mémoire. C'est sa seule excentricité. Ici.
Le dos d'Ethan se courbe, et les dessins de sa colonne vertébrale sont à présent visible.
Un son. Puis le silence. C'est parti.
Tel un requin filant sur sa proie, un guépard partant à toute vitesse, Ethan transperce la surface, et ne fait plus qu'un avec son élément, là où il se sent parfaitement à sa place.


Qu'est ce qui peut bien ce cacher, dans cette tête à peine sortie de l'adolescence ? Un simple garçon. Que vous pourriez rencontrer au coin de la rue, sur un banc dans le parc entouré de ses amis, à regarder discrètement une personne l'attirant, dans la rue. A rougir aux compliments ou à penser plus à ses entraînements, qu'à ses cours de Maths. Ethan est un être qui de base, est sociable. Il n'a aucun problème à se faire des amis et n'a jamais été de ceux qui se retrouvaient seuls, leur des rentrées des classes. - en cours -. Si bien que même si le jeune homme apprécie d'être seul lors de ses entraînements personnels ou encore, lorsque ses doigts frôlent les baguettes de sa batterie ou s'allonge dans son lit avec son ordinateur pour chatter ou parcourir YouTube, il n'est pas un solitaire dans l'âme. Cherchant assez rapidement, à ne pas se retrouver seul plusieurs jours d'affilés.
Les cours l'intéressent, vraiment. Enfin, même s'il ne dépasse jamais le six sur vingt en philosophie. C'est juste que ce cher Ethan préfère faire passer le bon temps, avant de se plonger réellement dans ses devoirs. - devoirs qu'il fait souvent, à deux heures du matin, alors qu'il est encore sur son ordinateur ou en train rêvasser à moitié en pensant à son avenir. A son passé. -
Un rêveur caché, qui ne se permet ces instants d'inconscience, que le soir dans sa chambre, ou en cours, lorsqu'il n'est pas en train de bavarder ou faire de magnifiques oeuvres d'art la marge de son cahier. Il pense à son avenir parfait, à la vie qu'il aurait eu en restant au Etats-Unis. Vie qui aurait été sûrement très différente... il invente des histoires, des fois. Qui restent quelques semaines dans sa tête avant de partir lentement. Lui qui n'a jamais pris la peine d'écrire, n'ayant de toutes évidences, aucun talent pour cet art.
Ethan, un garçon déterminé et assez sûr de lui. Qui va travailler comme un acharné pour atteindre ses objectifs, en délaissant le reste. Qui n'aura pas vraiment de problème, à défendre son groupe, même s'il lui arrive de se laisser emporter par celui-ci. - pour exemple, vous le découvrirez plus tard. -
Il n'est pas méchant, au contraire. Mais comme beaucoup de son âge, ses paroles peuvent être sarcastiques et emplies de critiques - voir moqueries, quand il suit un groupe -, comme emplis d'un humour plus ou moins mauvais selon les jours. Ethan montre une certaine assurance pour aborder les personnes qui frappent son regard. Mais dès que cela va au déjà du physique, il perds brutalement le contrôle, et redevient le garçon que peu connaissent. Celui-ci ne diffère pas de beaucoup du portrait que je viens de vous dresser, mais il montre simplement Ethan, quand l'influence des autres ne vient pas s'incruster dans ses actes et pensées. Un garçon qui a connu la timidité et la bêtise, qui a vécu des échecs et des rejets. Qui peut se montrer violent quand on touche certains points sensibles. Mais un jeune homme avec un bon fond, qui vit du mieux qu'il le peut. Avec ses doutes, ses rêves, et la vie qui lui est offerte.




Seattle. De l'autre côté de l'Atlantique, dans ce pays qui fait rêver, qui fait envier. C'est dans l'Etat de Washington, que Ethan Lei Stay-Parker découvrit ses parents. Un nom à rallonge, certes, mais Mike et Spencer n'étant pas mariés, ils refusaient que leur fils porte un pronom de l'un, sans que l'autre soit mentionné aussi. Un couple qui ne roulait pas forcément sur l'or, mais qui n'était pas à la rue non plus. Et donc, pouvait se permettre d’accueillir un enfant dans leur vie.
Ethan était devenu en une fraction de seconde, leur soleil. Il est clair qu'il ne manqua jamais d'amour.
Son enfance est banale. Voilà le mot. Des mercredis après-midi au square du quartier, des jeux dans la cour de l'école, une passion grandissante pour la natation. Voilà une petite partie de l'enfance d'Ethan. Qui resta plane jusqu'à son arrivé au lycée, toujours à Seattle. Le jeune adolescent n'était pas des derniers à l'école, et dans sa chambre, trônait fièrement la coupe du championnat de 100 mètres nage libre de Washington. Il réussissait dans cette activité, qu'il pratiquait jusqu'à trois heures par jour, se réservant quand même le droit de sortir avec ses amis au centre commercial, ou dans le centre-ville. Mis à par les entraînements, on ne voyait que rarement Ethan seul. Toujours avec cette bande d'amis, à laquelle il se trouvait toujours lié. Ses parents ne s'inquiétèrent pas, malgré que certains dépassaient de loin l'âge de la majorité.
Un adolescent avec des problèmes d'adolescents. Une copine peu envahissante, avec qui il traînait dans les couloirs du lycée, des doutes sur un avenir flou. Fallait-il tout miser sur sa passion, au risque de tomber, ou s'assurer un avenir en faisant de longues et fastidieuses études ? Bonne question. Qui ne fut pas une de ses priorités assez rapidement.
Tout le monde dans son entourage, se souvient de ce 8 novembre. Quand Mike décrocha le combiné pour découvrir la voix d'un policier lui annonçant que son fils se trouvait au centre de police, et qu'il fallait venir chercher ce "gamin débile". La raison de ce débordement ? Monsieur s'était retrouvé embarqué dans une histoire de vol. Oh non, pas un cambriolage de quelques milliers d'euros, juste quelques DVDs qui devaient servir à passer une bonne soirée sur canapé. Tous avaient été attrapé au coin de la rue, et ses le cœur affolé, qu'Ethan fut embarqué. Il les aurait bien acheté, ces films. Mais pour qui serait-il passé aux yeux de ses "amis" ? Une mauviette.
Il va s'en dire que ses parents l'empêchèrent de ressortir, et même sans cette punition, Ethan restait dans sa chambre, n'ayant même plus motivation à nager ou taper quelques minutes sur sa batterie. Son ordinateur d'habitude en surchauffe, éteint.
Il fallut deux mois avant que finalement, il ne reprenne un certain goût à sortir, ayant naturellement changer de numéro de téléphone. Vous vous doutez bien qu'après cette "claque", le jeune homme ne tenait plus vraiment, à avoir affaire avec ses anciennes connaissances. Un an plus tard, il avait parfaitement retrouvé son sourire, sa bonne humeur, ses médailles également. Une rumeur courra au lycée qu'il avait eu un petit-copain pendant un mois, mais personne ne sut si celle-ci était fondée. Conservant son titre en bassin, le court épisode noir de sa vie était définitivement passé. Retrouvant ses nuits sans sommeil sur son ordinateur, et les joies de composer dans son garage.
Une nouvelle vie parfaite. Et ce chapitre se clôtura sur une année de seconde en poche, avec une moyenne générale tout à fait correcte, sans être exceptionnelle. Ah oui, car accompagnant les nuits à chatter, était revenue la rêverie en cours. C'est à ce moment de la vie d'Ethan que la question sur son avenir retomba entre ses mains.
Ses un appel - cette fois pas d'une autorité fédérale, je vous rassure - qui lui donna une partie de sa réponse. Un club français s'intéressait à ce jeune homme depuis quelques mois, et proposa à ses parents, une bourse pour qu'il vienne représenter leur club. Il fallut deux semaines de discussion pour que les trois membres de la petite famille décidèrent d'accepter. Pourquoi ? Une opportunité offerte pour réaliser un rêve d'enfant. Et de ses rêveries, Ethan se mit à penser dans un coin de sa tête, à son futur, dans les plus grand bassins possibles.

Et le voilà en terminale S, à Pandora, Ethan qui commence sa deuxième année d'étude et d'entraînement en France. Ethan qui a su s'intégrer rapidement malgré ses manies américaines. Ethan qui resta le même, ne passant plus seulement ses nuits à chatter, mais réservant dix minutes au Skype de ses parents, au moins deux fois par semaine. - avec le décalage horaire, bonne chance à son camarade de chambre -

Fiche codée par ©DDS. Ne pas plagier. Ne pas enlever le copyright, merci.
Éthanol
avatar
Devoirs rédigés : 62

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Totalement et librement célib'. 8D
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Sep - 8:59
Free. Et on s'étonne qu'il soit toujours à oilpé XD
Figto pour ta fiche en tous cas !

[HS : j'aime cette chanson de signa ♥]
avatar
Devoirs rédigés : 4856

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: With my shy cuty girl ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Sep - 12:45
Rebienvenue o/
avatar
Devoirs rédigés : 17

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: En couple avec Amber
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Sep - 13:41
Merci à vous deux. ~
Je file finir l'histoire.

o/
Éthanol
avatar
Devoirs rédigés : 62

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Totalement et librement célib'. 8D
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Sep - 15:14
Re-bienvenue parmis nous ! J'ai hâte de voir ta fiche finie, vraiment **

Et puis.
Ethan-'Shling n'adorée ♥ a écrit:
sa silhouette rappelant facilement de grands noms tels Yannick Agnel ou Camille Lacourt..
*Q*
Sailor Cravache
avatar
Devoirs rédigés : 314

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Fiancée, heureuse, bref, madly in love ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Sailor Cravache
Revenir en haut Aller en bas
Lun 1 Sep - 22:31
Merci aussi Rita ! ♥

Fiche finie !

/et ouais. Il est aussi bien foutu que Camille Lacourt. /PAN//
Éthanol
avatar
Devoirs rédigés : 62

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Totalement et librement célib'. 8D
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 6 Sep - 16:26
Le personnage est plutôt intéressant et l'histoire me semble correcte. Tu es validée, mais attention : ne mets pas "ses" à la place de "c'est". Par pitié ! Je déteste ça x'D -je sais, je ne vaux pas mieux en orthographe, mais voilà...

MAINTENANT QUE TU ES VALIDE...

→ File recenser ton avatar dans les AVATARS DEJA PRIS.
→ N'oublie pas d'inscrire ta profession dans le LISTING adéquate.
→ Si tu veux dormir sous un toit, les chambres sont ICI.
→ Si tu es élèves n'oublie pas de t'inscrire dans une des CLASSES PROPOSÉES.
→ Et surtout, n'hésite pas à poster ta première DEMANDE DE RP ! Bon jeu !
DDS
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Pandora :: Bureau du Proviseur :: Les Présentations :: Présentations Validées-