Aucune idée pour un titre , bon sang ! Choisissez ce qu'il vous plaît !

 :: Floodyland :: Le coin des Artistes :: Ecrits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 26 Fév - 21:27
Les personnages sont tirés du manga Axis Power Hetalia et ont été crées par Hidekaz Himaruya . Lorraine est un OC imaginé par Camille , Victoria et moi . Voila Camille , pour ta plus grande joie , voici la petite histoire que je t'avais raconté , un peu réarrangé !

Personnages principaux :

France : Francis Bonnefoy , France-niisan , France
Alsace-Moselle : Lorraine Bonnefoy-Beilschmidt , Lorraine-chan , Lo-chan , Lorelei
Allemagne : Ludwig Beilschmidt , Doitsu , Doitsu-niisan , Doitsu-san , Aniki , Ludwig

Personnages secondaires :

Prusse : Gilbert Beilschmidt , Prussia , Gilbert , Prussia-kun
Autriche : Roderich Edelstein , Austria , Roderich , Austria-san ,
Hongrie : Elizaveta Hédernàry , Hungary , Elizaveta , Eli-chan , Eliza-chan
Liechtenstein : Lily Zwingli , Li-chan , Lily-chan , Zwingli-san
Suisse : Vash Zwingli , Switzerland , Vash-san , Vash-kun , Zwingli-san



1871 :

France vient de perdre la guerre contre Allemagne . Il est à genoux , dans son uniforme bleu , blanc et rouge , devant lui . Allemagne , droit comme la justice , se tient devant lui sans expression particulière . Il porte sur l'épaule une jeune fille aux cheveux blonds tirés en deux tresses . Les yeux bleus de la jeune fille reflètent la peur et la pitié .

"Pour montrer ma victoire face à toi , je vais annexer l'Alsace-Moselle au territoire allemand , fit Allemagne froidement ."

Il se retourna et partit vers l'Allemagne , son pays . La jeune fille commença à se débattre et à crier le nom de son grand frère adoré . Mais , lui , ne pouvait pas se relever . Il était trop faible , trop amoché , trop déprimé … Il ne pouvait rien faire . Et l'image de l'enlèvement de sa sœur sera éternellement gravé dans son cœur . Il la récupérerait un jour .


Lorraine était arrivé à la demeure d'Allemagne . Il l'avait déposé dans une chambre confortable et lui avait demandé de se débarbouiller avant de descendre dîner . Lorraine s'installa sur le lit , se roula en boule et pleura de toutes ses forces . Elle avait peur . Pour elle et pour son grand frère . Il avait l'air si déprimé quand elle l'a vu . Elle décida qu'elle ne quitterai jamais cette chambre .
Mais Allemagne n'était pas de cet avis . Il toqua à sa porte à l'heure prévue du dîner . Voyant qu'elle ne répondit pas , il entra .

"Tu fais parti du territoire allemand maintenant alors fais un effort . Je ne veux pas avoir de mauvaises relations avec toi alors simplifions nous la vie et faisons en sorte que ce soit agréable pour toi et pour les autres ."

Voyant qu'elle ne répondait pas , il s'énerva . Il tira une robe de l'armoire et la jeta sur le lit et sur Lorraine .

" Bon maintenant tu vas prendre une robe , passer à la salle de bain et tu nous rejoindras pour dîner . En plus , j'ai demandé à ce qu'on cuisine un plat de ta région pour que tu ne sois pas trop dépaysé le premier jour ."

Ses gestes brusques firent peur à Lorraine . Les larmes lui montèrent aux yeux et elle acquiesça , terrifiée . Elle se dirigea vers la salle de bain reliée à sa chambre et Allemagne sortit . Un peu honteux et surtout en colère , il essaya de se calmer et se dirigea en bas . Il demanda à Hongrie un service .

«  Elizaveta-san , tu ne veux pas aller voir en haut si elle arrive à se débrouiller ? Elle a peur de moi et je pense que une fille arrivera mieux à la comprendre .
Bien sûr , Doitsu-san . Je monte . »

Dix minutes plus tard , Hongrie revient avec Lorraine . Hongrie avait refait les tresses de Lorraine et celle-ci portait la robe que Allemagne avait jeté sur le lit . Elle regarda la table et les convives . Ils étaient tous debout et les attendait , elle et Hongrie . Allemagne était en bout de table et il y avait trois chaises posés de chaque côté . En tout , ils étaient trois filles et quatres garçons . A la gauche de Lorraine , étaient placés Hongrie , un homme avec des lunettes rondes et un albinos , et à sa droite , une jeune fille blonde cendrée avec un ruban violet dans les cheveux , et un jeune homme blond au regard froid . Allemagne commença à parler :

" Bien , excuse-moi d'avoir été brusque . Tu es mignonne comme ça . Laisse-moi te présenter ceux qui sont assis à cette table . A coté de moi , à ta gauche , voici mon frère , Prusse . A coté de lui , voici Autriche et Hongrie , que tu connais déjà . A ta droite , voici Liechtenstein et son frère Suisse . Vous ferez les présentations plus tard . Viens t'asseoir . »

Elle vint et tous s'assirent . Le cuisinier apporta une quiche lorraine sur la table et fut servit des pintes de bière pour Allemagne et Prusse , de l'eau pour les filles et du vin pour Suisse et Autriche . Ils mangèrent tranquillement . Allemagne et Prusse bavardait ensemble . Suisse et Autriche se jetaient de temps en temps des regards sous l’œil amusé de Hongrie . Lorraine , elle , ne voulait rien avoir à faire avec ces gens-là . Elle ne voulait en aucun cas s'attacher à eux . Elle mangea sa part et trouva que , elle était pas mal mais que ça pouvait être mieux . Le cuisinier lui demanda son avis . Timidement , elle avoua que c'était bon mais qu'il manquait une touche venant de Lorraine et dont seul les lorrains avaient le secret . Elle fut encouragé par Hongrie à en faire une la prochaine fois et à cuisiner des plats lorrains pour tout le monde . Elle ajouta aussi qu'elle se ferait un plaisir de faire des plats typiquement hongrois . Ils quitèrent la table et Lorraine n'eut pas le temps de dire ouf qu'Hongrie l’attrapa par le bras et la traîna dans le salon . Tout le monde était assis et discutait .

« - Après le repas , on se regroupe tous ici pour prendre le dessert et discuter , c'est une tradition de la maison . Aujourd'hui on va tous se présenter et faire une table tournante . C'est Liechtenstein qui a eut l'idée . »

Ils s'installèrent tous . Liechtenstein commença .

«  Je suis Liechtenstein . Mon nom est Lily Zwingli . Je suis la petite sœur de Suisse . Tu peux m'appeler Lily-chan ou Li-chan . J'espère que tu te plairas ici . »

Ils prirent tous la parole dans le même style . Suisse était vraiment neutre , impossible de savoir ce qu'il pensait d'elle . Les filles étaient très gentilles et très accueillantes . Prusse était très mégalomane et imbu de sa personne mais se souciait quand même des autres . Il voyait Lorraine comme une petite sœur à embêter . Autriche était la finesse incarné . Il était humble , gentil , un peu tatillon et tout dans ces gestes était gracieux . Lorraine était impressionnée par ces gens . Enfin , Allemagne ferma la marche . Il était droit , fier , grave , sérieux . Il ajouta qu'il s'énervait facilement mais que ce n'était jamais vraiment important . C'était au tour de Lorraine de se présenter .

«  Je suis le territoire Alsace-Moselle . Je m'appelle Lorraine Bonnefoy . Je suis la petite sœur de France ( elle insista sur France ) . Vous pouvez m'appeler Lorraine-chan ou Lo-chan . Je vous trouve gentil et accueillant , mais j'espère néanmoins pouvoir rentrer bientôt chez moi . »

Il y eut un énorme blanc . Lorraine était très gênée mais avait dit la vérité . Elle fondit en larmes et essaya de les retenir . Elle se sentait vraiment mal à l'aise . Hongrie et Liechtenstein se levèrent pour lui faire un câlin . Lorraine commençait à hoqueter . Elle avait honte . Allemagne leva la voix .

«  C'est ta maison ici maintenant . Considère-toi chez toi ou comme si c'était un deuxième chez toi . Tu fais partie de notre grande famille . Je sais que c'est dur pour toi parce que tu n'as jamais vraiment fait partie de ce bloc d'Europe centrale . Tu t'y accomodera , on fera tout pour .

-Il faut que tu te montres forte pour tes habitants Lo-chan ! Il faut que tu leur montres qu'ils doivent continuer à vivre normalement et que ce n'est pas si différent de la France , dit Liechtenstein , avec enthousiasme .
Si tu pleures tout le temps , tu ne verras que le mauvais côté des choses . Tu as une nouvelle famille maintenant …

- Toute façon , ton nom maintenant , c'est Bonnefoy-Beilschmidt … T'es ma petite sœur maintenant . Conduis-toi bien . Je veux pas d'une pleurnicheuse comme sœur . »

Prusse , vous l'avez deviné , reçut un titanesque coup de poêle de la part de Hongrie .

«  Ce n'est pas comme ça que tu vas lui remonter le moral !

- Je … mon nom …

- Tu es officiellement devenu un territoire allemand alors on a rajouté notre nom de famille au tien . Ne sois pas aussi timide .

- Tu dis ça mais tu sais bien qu'il me faudra du temps pour ne plus être timide , dit Lorraine en faisant la moue .

- Que tu es têtue , Lorelei ! »

Ce dernier commentaire venait de Prusse . Il fit sourire tout le monde .

«  Lorelei , c'est un beau surnom .

- Pourquoi pas … Tu es d'accord , Lo-chan ?

-Ça affirme encore plus la prise allemande sur toi .

-C'est raffiné et il te va bien .

-Que c'est beau , Lorelei … »

Je vous laisse imaginé qui a dit quoi . Lorraine , rouge tomate , aimait bien son surnom . France s'amusait parfois à l'appeler comme ça . Elle eut un sourire nostalgique et acquiesça .


1914 , veille de la guerre

En quarante ans , Lorraine eut le temps de s’accommoder à ses nouveaux frères et sœurs . Elle était assez active dans la maison , aidait Hongrie à faire le ménage , aimait prendre le café avec Autriche , faisait du sport avec Allemagne , ne se laissait plus faire par Prusse et jouait souvent avec lui et discutait avec Suisse . Elle aimait aussi faire les magasins avec Liechtenstein et Hongrie . Elle cuisinait souvent , au grand bonheur de tout le monde car elle était bonne cuisinière . Elle se faisait souvent réprimandé par Allemagne par ses … caractéristiques françaises .

Aujourd'hui , elle était heureuse car Allemagne avait enfin accepté qu'elle sorte dîner avec son frère France . Elle sortit sa plus belle robe , qu'elle avait acheté avec Hongrie et Liechtenstein . Elle demanda à Hongrie de la coiffer et Liechtenstein lui prêta un de ses rubans . Elle remercia mille fois les filles pour leur attention et attendit France devant la porte . Quelqu'un sonna . A la vitesse de la lumière , Lorraine ouvrit la porte et fut rapidement déçu . C'était le facteur , déboussolé que quelqu'un fut aussi rapide . Elle prit le courrier et le remercia .
Elle aperçut France à la fenêtre . Elle attendit qu'il sonne , ouvrit la porte et se jeta dans ses bras .

«  France-niisan !

-Oula , en voilà une à qui j'ai manqué ! »

Allemagne suivit la scène de loin . Lorraine n'avait jamais été aussi heureuse . Il souri tristement , content de voir que Lorraine pouvait sourire ainsi comme avant ( c'était en partie pour ça qu'il avait voulu annexer Lorraine ) mais triste qu'elle ne lui ai jamais sourit comme ça . France s'avança , lui serra la main , lui demanda l'heure à laquelle Lorraine devait rentrer et partit . Lorraine dit avoir à Allemagne . Elle l'appela Nii-san , ce qui fit grincer un peu des dents France . Elle s'excusa .

France et Lorraine allèrent dans un restaurant français chic de Paris . Lorraine était impressionnée par l'allure luxueuse de l'établissement et se sentit mal à l'aise . France souriait .

«  Pour le dessert , j'ai commandé une tarte flambée aux pommes .

- Mon dessert préférée !

- Je savais que ça te ferait plaisir ! »

Lorraine jubilait . Elle allait satisfaire sa gourmandise . Elle s'en léchait déjà les babines . Elle commanda un plat typiquement français qu'elle n'avait plus l'habitude de manger . Autant en profiter … France commanda un vin alsacien et une bouillabaisse . Il était un peu tendu mais apparemment , Lorraine ne lui en voulait pas de l'avoir laisser pendant quarante ans chez Allemagne . A vrai dire , elle avait l'air de ne pas lui en vouloir le moins du monde … Il soupira et la regarda attentivement . Ses yeux étaient toujours bleus mais avaient pris la teinte de ceux d'Allemagne et cela ne lui plaisait pas trop . Elle avait également noué une petite tresse dans sa mèche . Bon pourquoi pas …

«  Dis-moi , comment ça se passe chez Doitsu ? »

Quelle question surprenante . Néanmoins , Lorraine s'y était attendue .

«  Eh bien , tout le monde est super gentil . Bon y a juste Prussia qui est un peu embêtant mais il n'est pas méchant … Ils m'ont bien intégré et ont fait en sorte que je me sente comme chez moi rapidement . Allemagne est un peu effrayant parfois mais il est gentil et attentionné . Hongrie et Liechtenstein sont de très bonnes amies ! Et j'adore prendre le café avec Austria-san ! J'ai réussi à garder grâce à lui quelques habitudes françaises . Je suis aussi libre que je le veux !

- Ils te traitent bien alors … Tu t'y es bien intégré !

- Oui , ils sont vraiment super ... »

Aie , France pensait que Lorraine n'aurait pas trop de mal à revenir vers lui mais apparemment elle s'est attachée à tout le monde … Il n'était plus son seul frère et il en était un peu fâché . Lorraine se reprit et sentit qu'elle avait blessée son frère . Elle s'excusa . Les plats arrivèrent . France commença à manger le sien . Il leva la tête vers Lorraine pour lui demander si elle aimait ce qu'elle mangeait et eut la malheureuse surprise de la voir écraser ses pommes de terre . L'influence allemande avait encore frappée !

( Pour ceux qui se demandent en quoi ça reflète un trait de caractère allemand , il paraîtrait que en Allemagne , on écrase tout le temps ses patates et qu'en France on les coupe en petits morceaux . Perso, moi , je fais les deux mais je préfère les écraser ^^ )

Plus tard dans la soirée , France vit plusieurs fois l'influence allemande sur Lorraine et la pauvre s'excusait à chaque fois . Mais on ne pouvait rien y faire , c'était encrée en elle . Juste après qu'ils aient fini le plat principal , France devint sérieux et prit les mains de Lorraine dans ses mains .

«  Ma petite Lorraine , tu te demandes sûrement pourquoi je ne suis pas venu plus tôt te chercher … C'est que je n'étais pas prêt . Maintenant je le suis , et , je compte bien te reprendre . Tu te doutais qu'un jour il allait y avoir une nouvelle guerre où Doitsu et moi allions nous battre . Elle est venue . Tu as bien sûr entendu que des tensions divises tout les pays . Surtout depuis l'assassinat de l'archiduc d'Autriche-Hongrie .

- Austria-san et Eliza-chan étaient vraiment triste … Je n'aime pas comment tu parles , France-niisan … J'ai l'impression que tu vas m'annoncer une nouvelle terrible … Je la connais déjà et elle ne me plaît guère … Ne dis plus rien , je t'en prie …

- Je suis désolée , petite Lorelei , je compte déclaré la guerre à l'Allemagne … Quand je t'aurai raccompagné , je lui annoncerai que je compte te récupérer . Tu es ma principale raison pour déclarer cette guerre . Et j'aurais des alliés … »

Lorraine avait le cœur serré . Elle avait du mal à respirer . Elle savait que cela devait arriver mais secrètement , elle voulait que cela arrive le plus tard possible . Elle aimait bien sa situation maintenant et s'était attaché à tout le monde . Si France était venu plus tôt , elle n'aurait pas dit non mais … c'était trop tard maintenant . Elle en sortirait meurtrie , peut-être même plus que le perdant de cette guerre atroce entre ceux qu'elles aimaient plus que tout … Ça y est , elle avait mal au cœur et aux poumons , elle avait du mal à retenir ses larmes et cela lui faisait encore plus mal de les retenir . Imaginer l'impact qu'aurait cette guerre entre ces deux familles étaient atroce … Il fallait qu'elle arrête d'y penser . Elle avait plutôt bien réussi jusque-là , à le glisser dans un coin vide et lointain de son cerveau pour ne plus jamais le ressortir . Elle demanda à aller aux toilettes . Et là , ce fut le déluge d'émotions . Elle vomit , n'en pouvant plus , son estomac devenant de plus en plus acide à chaque fois qu'elle y pensait . Elle pleura tout ce qu'elle avait refoulée depuis plusieurs années , brisant parfois le bruit de ses larmes qui tombait au sol par des petits hoquets presque inaudible . Elle se sentait mal , retenue dans une tempête d'émotions trop grosse pour elle . Elle était malmenée par son cœur . Qui devait-elle soutenir ? N'avait-elle pas son mot à dire ? Après tout , la principale concernée , c'était elle … Mais qui l'écouterait ? France rêvait de se venger et de retrouver son honneur et en même temps , de la venger elle . Allemagne voulait surtout défendre l'Autriche-Hongrie et défendre ses intérêts dont Lorraine . Elle ne pouvait rien dire . Sans armée , elle n'avait aucun poids politique . Et puis , en territoire allemand , ses habitants masculins devraient combattre dans l'armée allemande . Ils auront peut-être en face d'eux des cousins , des oncles qu'ils n'auront jamais rencontré . Quelle situation absurde c'était !
Un employé , envoyé par France pour voir si tout allait bien , lui donna des mouchoirs et des pastilles à la menthe . Se faisant réprimandé parce que ce n'était pas très féminin tout ça et parce que la morve coulait de son nez , elle sourit . L'employé faisait de son mieux pour lui remonter le moral . Le goût des pastilles à la menthe lui rafraîchit l’allène et lui fit se sentir mieux . Elle avait toujours aimer le goût de la menthe et de l'anis . Elle se passa de l'eau sur le visage et respira à grand coups ! Pas question de montrer à France un visage décrépi et de le rendre encore plus triste !
Malgré ces yeux gonflés , elle donnerait une image radieuse d'elle et se consolerait en mangeant le formidable dessert qu'avait commandé son frère chéri . Et puis , il fallait qu'elle reste forte pour ses formidables habitants qu'ils l'ont soutenu et qui ne se sont jamais plains de la situation . Elle ferait un discours ce soir .

Pendant le temps où Lorraine était aux toilettes , France , lui aussi , se sentait atrocement mal . Il se sentait en grande partie responsable de la tristesse de Lorraine . Il s'en voulait énormément de lui infliger tout ça . S'il n'avait pas été aussi faible et avait pu se relever , rien ne serait arriver . Et savoir qu'elle ne considérait plus Allemagne comme un malfaiteur , quelqu'un de mauvais , le laissait perplexe . Il était indécis , triste , honteux , malheureux et se sentait faible à la fois . Il versa une larme avant de se reprendre pour être fort devant Lorraine et ne pas lui infliger plus de peine . Il était déterminé à sortir Lorraine de cette situation absurde et à la venger . Il se vengerait aussi et retrouverait son honneur . Il ne se laisserait plus taquiner par ce crétin d'Angleterre ( pardon Igirisu ! C'est France qui pense comme ça , pas moi ! Tu es le meilleur ! ) .

Lorraine revint , essayant de ne pas laisser transparaître d'émotions négatives . Elle passa deux doigts dans sa bouche , aux coins et tira de sorte à former un sourire . Elle s’assit et commença à manger sa part de tarte flambée aux pommes . Ce fut un délice . Plus tard , elle demanda à France si elle pouvait passer dans une boulangerie . Elle voulait acheter des viennoiseries . France lui indiqua une bonne boulangerie qui était ouverte le soir et qui avait des viennoiseries fraîches toute la journée .

«  Bonsoir , je voudrais des schnecks ! »

Gros blanc ! Le boulanger et encore plus France , ne savait absolument pas ce qu'était des schnecks ! Il y eut un vent glacial et aucune réponse .

«  Je suis absolument désolée mademoiselle mais nous n'en avons pas …

- Mais si j'en vois juste là ! »

Elle montrait du doigt des escargots aux raisins …

«  Ah ! Combien en voulez-vous ?

- Une dizaine …

- Oui si vous voulez … »

Après cet incident de patois , ils repartirent pour la demeure de Doitsu . Arrivé là-bas , France resalua Doitsu . Lorraine annonça qu'elle allait se changeait .

«  Alors ? Un peu de nostalgie ?

- Elle a beaucoup changé mais elle est toujours aussi mignonne …

- N'est-ce pas ?

- Je te remercie d'avoir pris aussi soin d'elle .

- De rien . Mais ça ne t 'effraie pas qu'elle se soit attaché à nous ?

- Si , bien sûr . Elle va en sortir meurtrie … Doitsu , je … je suis maintenant prêt à pouvoir me battre pour la récupérer . Je te déclare la guerre ! »

Lorraine avait suivi la scène depuis le haut des escaliers . Elle était contente que ces deux personnes qu'elle respecte beaucoup ne pense qu'à prendre soin d'elle . Et c'est pourquoi elle décida qu'elle serait forte, pour faire honneur à ses deux frères . Elle regarderait , de loin , la terrible bataille en n'espérant rien . Elle prierait pour chaque soldat des deux camps . Elle les soignerait si elle pourrait . Elle supporterait tout le monde . Elle ne verserait aucune larme ( ou presque ) . Elle ne se laisserait pas influencer par les événements . Elle ne montrerait aucun sentiment face à un habitant de sa région . Elle resterait passive jusqu'au bout et accepterait sans regret la décision qu'il en résultera . Elle regardera en silence se tracer le chemin de l'avenir qu'ils décideront pour elle .


Et voila !

J'ai décidé de vous mettre quelques images pour voir à quoi ressemble les personnages !

France
Spoiler:
 

Allemagne :
Spoiler:
 

Prusse :
Spoiler:
 

Autriche :
Spoiler:
 

Suisse :
Spoiler:
 

Liechtenstein :
Spoiler:
 

Hongrie :
Spoiler:
 

Et à ma grande surprise :
Spoiler:
 
avatar
Devoirs rédigés : 2713

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: /
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mar 26 Fév - 23:10
J'ai tout simplement A-D-O-R-E !
Ton texte est rigolo et triste en même temps, j'adore ! Je trouve d'ailleurs que tu t'es bien améliorée. C'est facile à lire et agréable en même temps. J'ai bien aimé aussi les petits clichés xDD (j'écrase jamais les patates, moi, je trouves qu'elles ont plus de saveurs, finement découpées /TRAIN/).
Je crois que j'ai sorti une vingtaine de "oh c'est trop mignon" durant ma lecture mdr. Franchement j’adhère de plus en plus à tes écrits. Bravo ! ^^
Directrice suprême
avatar
Devoirs rédigés : 1108

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo:
Voir le profil de l'utilisateur http://highschool-pandora.skyrock.com
Directrice suprême
Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Fév - 11:31
Je trouve que , au niveau émotions , ça a été plus facile à retranscrire ... Le moment où Lo-chan est complêtement déboussolée et en devient même malade , c'est ... c'est complêtement triste mais c'est la vérité quoi ... Je voulais un peu qu'on la plaigne de sa situation et montrer que c'est vraiment un poids ... Et je voulais montrer que c'est pas facile aussi pour France , qu'il est hanté par Lo-chan ... Le début est absolument horrible ... Par contre , j'ai eu du mal à respecter un peu le caractère de Prusse ( pour le peu où il est cité ... ) et des autres ! Bon , Hongrie est plutôt réussie ^^
Mais j'écrivais assez spontanément ! Le caractère de Lorraine s'est un peu dessiné tout seul . Elle est mignonne , gourmande , têtue ( mais très têtue ! ) , elle prend beaucoup de choses au premier degré . Au début , elle est toute innocente mais plus ça va aller et plus elle va devenir forte et un peu perverse ( encore l'influence d'Allemagne ^^ ) . Je prépare bientôt la suite , même si je pourrais m'arrêter là . J'aime beaucoup la fin !
avatar
Devoirs rédigés : 219

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: J'espère bientot en couple ^~^
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Fév - 20:47
Yosh !

Pour une fois que je prends le temps de lire un peu, eh bien je dois dire que j'ai été agréablement surprise. Quelle bonne idée, de parler de l'histoire de notre région de cette manière ! :D

Bon. Puisque j'ai le temps, je vais me lancer dans une analyse plus détaillée de ton oeuvre, si ça ne te dérange pas... Une critique que j'espère constructive. uwu


I) Commençons par les "choses qui fâchent", même si ce ne sont que des broutilles...

-Je vais tout d'abord me pencher sur une petite faute de vocabulaire qui m'a juste fait mourir de rire devant mon écran (sans vouloir te vexer) :

Citation :
France et Lorraine allèrent dans un restaurant français chic de Paris . Lorraine était impressionnée par la luxure de l'établissement et se sentit mal à l'aise . France souriait .

Désolée, Aka-chan, mais... luxure, tu pourras chercher la définition, ce n'est ABSOLUMENT pas ce que tu as cherché à démontrer dans ton texte... XDD Je pense que tu peux remplacer la formulation de ta phrase par un simple " Lorraine était impressionnée par l'apparence luxueuse de l'établissement et se sentit mal à l'aise .", ce sera tout aussi bien...

-Ensuite, un truc qui m'avait juste légèrement dérangé au début de ton texte : les répétitions. On en retrouve pas mal, mais seulement dans les premiers paragraphes, me semble-t-il... Naturellement, ce n'est pas capital, mais je te le dis en toute amitié. uwu

-... [me semble-t-il qu'il n'y avait rien d'autre de franchement négatif... je relirai à tout hasard]


II) Le positif maintenant :

-l'originalité du sujet

-l'humour (j'ai bien aimé le coup des schnecks... ça me le fait tout le temps quand je pars en vacances XDD)

-l'OC ma foi fort sympathique (courage, Lorraine !), qui s'intègre bien dans le contexte d'Hetalia, en plus (<- dit-elle alors qu'elle ne regarde pas du tout)


Bref... Je vais arrêter de faire ma grande critique littéraire, pour te dire que je trouve que c'est vraiment super sympa, et que ça se sent que ta plume s'améliore au fur-et-à-mesure que tu poursuis à écrire... Continue ainsi, jeune Padawan plus vieille que moi. uwu




« Les mots d'une phrase ou d'un vers sont les traces, les cicatrices
des sentiments de l'auteur.
» Fabrice Luchini



Mes mots tracent leur route en crimson !


Venez voir mes bestioles !:
 

Admin Chloé
avatar
Devoirs rédigés : 673

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Célib'. Et venez pas me faire ch*er avec ça. ==
Voir le profil de l'utilisateur http://highschool-pandora.skyrock.com/
Admin Chloé
Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Fév - 20:58
Ouah , très longue critique ! Ca me fait plaisir que tu es pris autant de ton temps pour ce texte ! Merci ! Je vais changer cette faute plus tard ! ^^
avatar
Devoirs rédigés : 219

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: J'espère bientot en couple ^~^
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 27 Fév - 21:00
A défaut d'être un auteur mondialement connu, je peux au moins apporter mon aide aux autres ! :D

Mais je te dis : regarde la signification de luxure, et tu comprendras pourquoi je me suis marrée pendant un quart d'heure... ~




« Les mots d'une phrase ou d'un vers sont les traces, les cicatrices
des sentiments de l'auteur.
» Fabrice Luchini



Mes mots tracent leur route en crimson !


Venez voir mes bestioles !:
 

Admin Chloé
avatar
Devoirs rédigés : 673

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Célib'. Et venez pas me faire ch*er avec ça. ==
Voir le profil de l'utilisateur http://highschool-pandora.skyrock.com/
Admin Chloé
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Pandora :: Floodyland :: Le coin des Artistes :: Ecrits-