Séjour au parc aquatique ! [RP commun]

 :: Spéciaux :: Evènements spéciaux :: Vacances d'été (2012) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 15:22
Ce fut une chance pour les habitants et les lycéens de Pandora d'avoir droit à une si belle journée. Lumineuse et sous un soleil de plomb, certains avaient du mal à supporter cette soudaine chaleur tandis que d'autres se sentaient à leur aise. Mais il faisait bien trop chaud pour sortir dehors se promener, ou faire diverses activités. Autant glander chacun dans sa chambre, un éventail à la main comme unique ami. Non, franchement, il n'y a rien de plus ennuyeux, faut l'avouer. C'est pour cette raison que le lycée Pandora organisa exceptionnellement une sortie au profit de leurs élèves et ,surtout, de son personnel d'administration. Direction, le parc aquatique !

La quasi totalité des personnes qui voulait venir en ce lieu amusant et rafraichissant avait opté comme moyen de transport, le bus (moins cher niveau nombre de personne et prix). Suite à une heure de voyage - parce que ce n'était pas la porte à côté - le bus arriva à destination. Il y déposa ses voyageurs en sueur sur le parking dont le sol brulait comme de la braise. Pas le temps de traîner comme des limaces, tout le monde s'arracha le guichet. Chacun paya plus ou moins de sa poche avant de pénétrer dans le parc aquatique. Rien de mieux que des piscines et de l'eau bien fraiche dans laquelle se baignait lors d'une journée aussi caniculaire. De plus les diverses attractions étaient toutes les unes aussi attirantes que les autres. On enfile les maillots, on fait trempette dans l'eau. On se baigne, on s'amuse, on s'éclate et on s'occupe ! Mais par où donc commencer ?

[Intro poster, j'espère que vous éclaterez bien =), n'oubliez pas que nous somme dans un parc aquatique - non sans blague!- et qu'il fait une chaleur à crever. Bonne chance !]
avatar
Devoirs rédigés : 5
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 15:50
Shayler était ravi. C'était la première fois qu'on lui "offrait" un voyage quelque part, ses anciens spectacles lui avaient apportés la sympathie et la satisfaction de la direction du lycée Pandora. Il avait même reçu de l'argent de leur part pour pouvoir se préparer à cette journée. Un parc aquatique... Voilà un endroit que l'artiste n'avait jamais visité, mais encore plus intéressant, il allait devoir porter un maillot de bain qu'il avait acheté la veille. C'était encore une fois de plus une première pour lui, porter un maillot de bain et aller à un parc aquatique par une si torride journée! Étant débrouillard et devant vivre seul depuis ses dix ans Shayler avait appris à nager, aller dans de l'eau ne lui posait donc aucun problème, mais pour une autre raison que de se laver c'était rare.

On lui offrait même le transport, c'était pas le luxe et c'était bondé certes, mais au moins, rien à payer. Dans sa joyeuse humeur suite à ces évènements Shayler commençait à jongler et à faire quelques acrobaties pour les membres du lycée dans le bus où il se trouvait. Ce ne fût pas sans quelques ratés avec les mouvements du bus et la chaleur, mais au moins ça faisait une source de distraction pendant la longue heure de route. Quand le bus s’arrêtât, l'acrobate ne manqua pas de prendre son maillot, mais aussi quelques affaires pour les spectacles, il ne manquerait pas dans faire quelques uns, et même en jouant avec l'eau qui sait!

Il croisait des têtes (élèves, professeurs...) qu'il connaissait, il était ravi de voir qu'il s'amuserait avec eux aussi. Après avoir payé avec l'argent donné par le lycée et un peu du sien, Il se changea en quelques minutes pour enfiler son magnifique maillot de bain (bouffant en haut pour resserrer au niveau des genoux, avec des motifs de damiers noirs et blancs) puis entra enfin dans le grand parc remplis de différentes piscines, toboggans et autres structures. Il était étonné en voyant tout les jeunes enfants déjà dans l'eau en train de s’éclabousser et amena son sac rempli de son matériel de spectacle. Dans un grand soupir causé par la chaleur et un grand sourire causé par sa bonne humeur, il était près à commencer la journée. Il se parla à lui même, les bras grand ouverts:

- La journée va être bonne!.

Il prit un dizaine de balles avant de les envoyer dans l'eau, les laissant aux mains des enfant enjoués qui l'ensorcelaient par leurs rires.

(HRP: en ésperant suivre le début convenablement^^)
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 16:15
Akane était contente ! Les profs avaient prévu une sortie mi-été et ils avaient eu l'intelligence de choisir un endroit où Akane rêvait d'aller depuis qu'elle était gamine . Le parc aquatique ! Ces parents n'avaient jamais voulu l'y emmener ,surtout qu'il n'y en avait aucun assez près de là ou elle vit . En plus elle y allait avec ses amis , aussi nombreux qu'ils soient . Donc elle jubilait . Tout le voyage , elle ne tint pas en place et comme une enfant de cinq ans pas patiente avait demandé tout le voyage " Quand est-ce qu'on arrive ? " .
Le truc qui fait bien ch**r . Eh oui, Akane est restée une gamine dans l'âme . Personne ne s'en est plains , de toute façon . Bref elle jubilait et allait surement bien s'amuser .

Dans les cabines , ce fut déja le désordre . Tout le monde admirait les maillots des autres et certains avaient même pris des jeux et autres . Pour sa part , Akane avait pris un ballon gonflable , un jeu de cartes étanche et des raquettes .

Elle passa à la douche et alla aux toilettes et , enfin , franchit la pataugeoire pour rentrer dans le site . Ce qu'elle vit la fascina . Il y avait des grands tobboggans qui zigzaguait , plusieurs bassins , des stands colorés , des transats et pleins d'autres choses . Elle alla vers les profs , qui rassemblait tout les élèves pour les diriger vers le coin réservé par Pandora . Elle installa sa serviette , à coté de celle de quelques amies et commença à se tartiner de crêmes solaires . Il lui manqua juste quelqu'un pour lui faire le dos . Aussi à la première personne qui passa , en espérant que ce ne soit , ni le professeur Jack ni un garçon , elle lui demanda un timide :
" Dis , j'aurais besoin d'aide . Tu pourrais me mettre de la crême solaire sur le dos , s'il te plaît ? "


avatar
Devoirs rédigés : 2713

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: /
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 17:59
Elliot avait entendu parler de la petite sortie au parc aquatique. Cela ne l’avais pas déranger puisqu’il penser pouvoir être tranquille mais quand il apprit qu’il devait venir aussi et en maillot en bain, ça était la cata. Il ne voulait pas se montrer en maillot de bain devant tout le monde. Mais n’ayant pas le choix, le jour J, il mit son maillot de bain, se contempla quelque instants. Enfin, il contemplait son maillot de bain, pas vraiment lui. Celui-ci «était juste un simple short de bain, tout noir, assez banale quoi. Une fois, l’inspection de son short de bain terminé, Elliot se rhabilla et sortit.

Une fois au le parc aquatique, il se dirigea comme les autres mecs dans les vestiaires. Ses vêtements enlevait et étant en maillot de bain, il sortit, doucement mais surement. Elliot évita les regards sur lui et pour une fois ne faisait pas l’intéressant. Le petit bassin où tremper les pieds franchit, Elliot leva la tête et resta stupéfait. Le parc aquatique avait des toboggans, des plongeoirs et toutes autres choses encore plus stupéfiantes les uns que les autres. Posant sur un transat, sa serviette, il commença à rentrer dans l’eau avec des camarades. Il se plongea dans l’eau jusqu’au cou et murmura.

- J’espère que personne ne me verra comme ça. Surtout les filles.
avatar
Devoirs rédigés : 244

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Vive le célibat ^w^
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 18:44
Lorsque les profs annoncèrent la sortie au parc aquatique, Mira fut la quasi-seule à ne pas hurler de joie comme les autres. Un faible sourire éclaira son visage, car cette sortie l'enchantait comme les autres, mais deux problèmes de taille s’annonçait : premièrement, elle devait retrouver son seul maillot de bain parmi tout les fringues de son armoire et deuxièmement, elle allait devoir enduire Klor d'un produit imperméabilisant qui rendrait sa fourrure orange. Comme cela la dégoûtait, autant s'atteler à la tache de suite, car le produit mettait deux heures à agir, et la sortie était prévue pour cette après-midi même.

Elle monta donc dans sa chambre et récupéra le produit, qui était planqué dans le double fond de sa table de nuit, avec des sucreries de secours et des livres qu'elle ne voulait pas que les autres voient. Je sais ce que vous pensez, ne vous cachez pas ! Eh bien, vous avez tort, nah ! C'était des livres normaux, vendus dans des commerces légaux, alors allez pas vous imaginer des trucs ! Bref, tout ceci était planqué là, donc elle prit la bombe à produit imperméabilisant et en enduit Klor d'une bonne demi-couche avant de le laisser dehors. Bah oui, l'air de rien, ça puait ce truc.

Elle déballa ensuite toute mes affaires sur son lit, qui était en haut de la mezzanine, je précise, avant de faire un grand tri d'été. En fait, elle avait un peu l'habitude parce qu'elle faisait ça tout les ans pour retrouver son maillot. Une petite explication : lorsqu'elle entra au collège-pension pour la première fois, elle avait acheter un maillot de bain. Mais comme elle avait peur qu'on le voit et qu'on se moque de sa maigre taille de poitrine, elle l'avait refilé au fond de son placard. Depuis, c'était devenue un peu comme un rituel de fin d'été, ou de rentrée, comme vous voulez. En bref, elle tria tout ses habits avant de retrouver son maillot de cette année. C'était un joli une pièce blanc, dos nue, qui s'accrochait derrière le cou à l'aide de deux rallonge de tissu prévue à cette effet. Elle l'enfila vite fait, passa une robe bleue pâle au-dessus et décida de récupérer Klor, maintenant orange, avant de se précipiter dans le car qui venait d'arriver.

Le voyage d'une heure passa à une vitesse fulgurante pour la jeune fille. Elle avait l'habitude des voyages, pendants lesquels elle s'amusait à imaginer des situations impossibles en écoutant de la musique sur son baladeur. Et puis vu que Shayler fit quelques acrobaties, elle pu beaucoup se distraire. Enfin, ce furent surtout ses quelques ratés qui la firent rires aux éclats.

Arrivée au parc, elle se dépêcha d'aller payer sa place aux guichets. Comme les élèves étaient beaucoup en cette journée caniculaire, elle dormait à moitié et elle fit la queue sans protester. Mais quand ce fut son tour, elle se scandalisa sur le prix de la place, tant et tant que la vendeuse la laissa passer gratos. En vérité, le prix était à peu près raisonnable, mais elle avait oublié son porte-monnaie.

Dans les vestiaires, chaque fille se plaignait du temps d'attente pour avoir une cabine de libre. Pour sa part, ce fut simple, Mira enleva sa robe devant tout le monde, après tout, elle avait déjà mis son maillot, et elle planqua ladite robe et ses chaussures dans un recoin des casier, plein de toiles d'araignées, le genre d'endroit où personne ne voudrait aller. Elle y planqua aussi ses sous-vêtements de rechange et sa serviette, préférant se sécher dans les cabines d'habillage qu'après être sortie de l'eau, surtout sous cette chaleur. Maintenant fin prête, elle pouvait entrer se baigner.

Elle entra d'abord dans l'eau pour faire quelques brasses, puis se leva pour tester divers attractions. Elle se rendit tout d'abord dans la "Rivière rapide", une sorte de toboggan de plaine air ouvert avec un faux courant, qui allait très vite, et qui possédait divers hauteurs de marches à éviter au fur et à mesure du parcourt. Elle fini tête dans l'eau, Klor dans les bras, yeux protégés par des lunettes transparentes. Elle fit plusieurs toboggans de se genre, puis elle aperçu une cascade, avec des jeunes tournant autour, pour se donner l'air de résister à la pression de la chute d'eau, mais sans oser vraiment s'y aventurer. Mira, qui avait l'habitude de ce genre de défi, la passa entièrement dans le sens de la longueur. Les jeunes gens la sifflèrent et l'applaudirent, mais elle décida de sortir de l'eau et d'aller vers un autre bassin.

En passant près des transats et des serviettes misent là pour faire bronzer leurs propriétaires, elle vit Akane qui lui demander, sans trop savoir qui elle était :
-Dis, j'aurais besoin d'aide. Tu pourrais me mettre de la crême solaire sur le dos, s'il te plaît ?
-Avec plaisir ! répondit-elle, même si elle avait elle-même horreur de bronzer. Mais tu pourrais m'en passer un peu ? Je n'ai pas pris ma crème, et je ne voudrais pas chopper de coup de soleil !

[Yosh, je précise que pour ce RP, ma couleur est le mediumorchid.]
avatar
Devoirs rédigés : 4856

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: With my shy cuty girl ~
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 19:10
Mira m'as devancée... Elle a écrit son message en même temps que le mien... Ma couleur est lightseagreen pour ce RP ! ^^



"Une sortie au parc aquatique ? Vous voulez que j'y aille ? Bon, ben... d'accord."



Lila n'était pas particulièrement gênée, enthousiaste, heureuse ou encore énervée d'aller au parc aquatique. Cette sortie avait était annoncée ce matin et ses camarades de chambres voulaient que le jeune fille y aille aussi pour "s'amuser". Lila, dans son habituelle humeur "je m'en foutiste" dit oui après qu'elles aient commencé à insister. Les jeunes élèves qui avait la chance - ou malchance ? - de partager sa chambre lui avait même acheté un maillot de bain exactement à sa taille, prétextant que si ça ne tenait qu'à la jeune brune - ou châtaine mais je ne suis pas sure que ça existe -, elle y serait allée avec son maillot une pièce noir vieux et usé. Ce qui n'est pas faux soit dit en passant. Fanfaronnant qu'il en était hors de question, elles lui avaient acheté un maillot deux pièces bleu à ficelles avec des fleurs oranges, qui lui allait parfaitement. C'est comme ça, que notre héroine s'est retrouvée dans le bus que le lycée avait loué pour la sortie, en compagnie de ses camarades plu excités que jamais pour la plupart. Un étranger qui faisait des spectacle en avait même commencé un dans le bus bien que ce n'eut pas l'air très facile avec le bus qui bougeait ainsi que la chaleur insupportable.
Lila portait une jolie robe blanche, toute légère par dessus son maillot et pourtant, elle crevait de chaud. Arrivée à destination, elle s'était calmement dirigée vers les guichets avait payé l'entrée, puis s'était rendue dans les vestiaires. Elle s'était mis en maillot et avait rangé ses affaires dans un des casiers, ne prenant que sa serviette et sa crèm... Non, non, elle a oublié sa crème solaire en fait... En arrivant dans le parc après avoir trempée les pieds dans le petit bassin, elle ne put retenir une expression de surprise. Il y avait des centaines de toboggans et de piscines !
Elle se dirigea vers le coin de Pandora, plaça sa serviette puis commença à chercher quelqu'un qui pourrais lui passer de la crème. Tout d'un coup, une conversation attira son attention.

- Dis, j'aurais besoin d'aide. Tu pourrais me mettre de la crême solaire sur le dos, s'il te plaît ?

- Avec plaisir ! Mais tu pourrais m'en passer un peu ? Je n'ai pas pris ma crème, et je ne voudrais pas chopper de coup de soleil !

Prenant son courage à deux mains, elle alla demander aux deux jeunes filles - qui n'était autre qu'Akane et Mira - si elles pouvaient l'aider.

- Excuser moi de vous déranger mais, pourriez vous me passer un peu de crème aussi ? J'ai moi aussi oubliée la mienne...


avatar
Devoirs rédigés : 2703

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Je suis un coeur à prendre~ ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 20:00
Akane avait de la chance . L'élève à qui elle avait adressé la parole était notre rouquine Mira . Elle espérait que ce soit une fille ou un professeur féminin . Elle lui avait répondu gentillement :

Avec plaisir ! Mais tu pourrais m'en passer un peu ? Je n'ai pas pris ma crème, et je ne voudrais pas chopper de coup de soleil !

Elle étala ensuite la crème dans le dos d'Akane . C'était vraiment sympa . La jeune fille était contente . Donc la jeune fille lui répondit :

" Bien sûr ! Tu m'as aidé alors c'est la moindre des choses . " Elle tendit son tube à Mira .

Lila , qui regardait la conversation , lança alors un : Excusez moi de vous déranger mais, pourriez vous me passer un peu de crème aussi ? J'ai moi aussi oubliée la mienne...

Akane était d'accord . Elle ne voulait pas voir gâché le séjour de Lila par d'horribles coups de soleils . Ce serait dommage ! Mais elle n'avait qu'un seul tube , qu'elle avait vidé à moitié pour se protéger du soleil elle-même . Il n'y aurait sûrement pas assez pour les deux jeunes filles .

Je veux bien , expliqua-t-elle à Lila et Mira , mais je crains de ne pas avoir assez pour vous deux avec un seul tube .

C'est alors qu'elle remarqua , à deux transats du sien , Leo qui s'enduisait également de crème . Il avait étaler les affaires de son sac sur son transat comme s'il voulait organiser son espace et vit qu'il avait apporté plusieurs tubes . Elle l'accosta donc pour lui demander de lui prêter un tube :

" Hey le binoclard ! On a un petit souci de crème solaires ici , je n'en ai pas assez pour les deux demoiselles présentes là . Tu pourrais nous prêter un de tes tubes , s'il te plaît ? "

Ben quoi ! Tout le monde sait que Leo est souvent dans la lune et qu'il faut attirer son attention !
avatar
Devoirs rédigés : 2713

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: /
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 20:25
Leo était content . Il allait flemmarder au soleil au parc aquatique . Il avait préparer son sac et était près une heure avant que le bus n'arrive les chercher . Il avait ainsi emporter : un maillot , un t-shirt blanc , des tongs , un chapeau , un jeu de cartes , deux-trois bouquins envellopés dans du plastique , et des tubes de crèmes solaires . A tout les coups , plusieurs allaient l'oublier et il le savait . Autant prévoir le coup , même si c'est les profs qui devraient s'en charger et qu'il y aurait sûrement une boutique qui en vendait ! Il prit donc son porte-monnaie , et le rangea dans une des poches de son sac .
Arrivée là-haut , il se changea rapidement et rejoignit les profs pour aller se choisir un transat , à côté de celui d'Elliot . Il commença à vider son sac .Il avait choisi sa place , pile pour avoir une mini-table en plastique pour pouvoir y poser ses petites affaires . Il commença à se tartiner de crèmes les bras , les jambes et le visage , là où ses vêtements ne le couvraient pas . Soudin une voix l'appela :

Hey le binoclard ! On a un petit souci de crème solaires ici , je n'en ai pas assez pour les deux demoiselles présentes là . Tu pourrais nous prêter un de tes tubes , s'il te plaît ? "

Il haussa la tête pour voir qui l'appelait et il vit une des nouvelles , une albinos , Akane Hayashi . Il ne la connaissait pas vraiment et la regarda avec les sourcils froncés . Il détestait qu'on l'appelle binoclard ... Comme il avait amener les tubes dans ce but , il en lança un à l'albinos et se leva ,après avoir ranger ses affaires sur le tabouret/table .
Il s'assit au bord d'un bassin , trempa ses jambes à l'intérieur et vit qu'Elliot était à ses cotés . Il était rentré dans l'eau jusqu'au cou et marmonait :
J’espère que personne ne me verra comme ça. Surtout les filles.

Leo riait . Elliot était si timide . Pourtant son maillot n'était pas si farfelu ou ostentatoire . C'est ce qu'il fit savoir à Elliot :
" Mais Elliot , ton maillot n'est pas si bizarre . Au contraire il est le plus simple possible . Et puis tu n'es pas le seul à porter un maillot comme celui-là , tout les garçons en ont un . Tu verras , tu vas t'amuser et tu vas oublier tout ça . "

Soudain Leo ne se rappela plus si Elliot avait mis de la crème solaire ou non . En bon serviteur , il se devait d'éviter que son maître n'attrappe de coups de soleils . Il lui posa donc la question .
As-tu mis de la crème au moins ?

[HP] : Désolé , je pensais avoir mis ma couleur d'écriture >< ... C'est le mediumslateblue . Pardon tout le monde ...
avatar
Devoirs rédigés : 182

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 20:27
Désolé pour le RP un peu court mais bon... c'est mon premier et j'espère qu'il est potable ^^

Une sortie au parc aquatique ? Pourquoi pas. Après tout, ça allait être l'occasion de connaître plus à fond les élèves et leurs loisirs. Même si pour certains cas, Reim songeait qu'il ne valait mieux pas savoir. En tout cas, une belle journée se profilait à l'horizon.

Du moins, jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'il avait complètement oublié d'ingurgité la chose qui apaisait son mal des transports. C'est en retenant à très grand-peine ses nausées qu'il passa un très agréable voyage dans le bus bondé et bruyant. Heureusement, le trajet ne fut pas si long et il en profita pour dégringoler les marches de l'engin afin d'inspirer de grosses goulées d'air destinées à lui faire passer son mal de coeur et ses maux de tête.

Une fois passé ce petit incident, il fut bien heureux d'aller se changer dans les vestiaires pour revêtir un simple maillot brun. Il préféra tout de même garder ses lunettes au cas où. Après tout, sans ses lunettes, il glisserait sur tout et n'importe quoi tous les deux mètres. C'était tout de même mieux que de se briser le nez sur le bord d'un des bassins...

Le jeune professeur posa donc prudemment un pied devant l'autre, tout en gardant un oeil sur les bassins, histoire de repérer le moins agité. Un peu de tranquilité ne serait pas trop demandée, contrairement au bruit qui s'étendait sur chaque parcelle libre du parc comme un virus. Il choisit donc une piscine un peu à l'écart du bassin principal et s'assit au bord, les pieds dans l'eau, le regard perdu dans l'eau cristalline, observant les vaguelettes qui ridaient la surface.

A vrai dire, il hésitait un peu à se jeter à l'eau tout de suite.

Soudainement, deux vois l'interpellèrent et il apprit de Shayler et Akane qu'un élève s'était blessé près des toboggans et qu'ils n'arrivaient pas à le dégager, qui plus est avec l'échelle qui y menait. Bien que Reim n'eut pas vraiment d'idées pour les aider, il partit tout de même voir si l'élève en question n'était pas trop amoché, et sinon, le réconforter et le faire patienter jusqu'à l'arrivée de quelqu'un de plus compétent que lui.

Il gravit donc les échelons et c'est en arrivant en haut qu'il se demanda soudainement comme un élève pouvait se faire mal en s'asseyant dans un tuyau en plastique où coulait un paisible filet d'eau.

Mais malheureusement pour lui, au moment où il arrivait en haut et s'apercevait de l'absence du fameux blessé, quatre mains le poussèrent dans le toboggan dans de grands éclats de rire et il partit à plat ventre dans le tunnel. Quelques pirouettes plus tard, il fit un grand plongeon dans le bassin principal et ressortit entièrement trempé, secouant la tête comm un chien s'ébrouerait.

En tout cas, la question de se jeter à l'eau était réglée...
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 20:48
Shayler ne savais pas quoi faire... et le voilà nez à nez avec Akane, une des petites qui avaient participé à son tout premier spectacle dans l'enceinte du lycée Pandora. Elle était entourée de plusieurs autres élèves qui s’embêtaient avec de la crème solaire, il reconnaissait la petite Mira, qui avait aussi assisté à la prestation d'arrivée; les autres n'étaient que de purs inconnus qui allaient peu être -qui sait- devenir des connaissances.

L'artiste en maillot de bain se dirigea vers Akane pour lui chuchoter à l'oreille:

- Bonjour Akane, j'ai remarqué un professeur qui à l'air d'hésiter à se mouiller, viens par là

Il pris le bras d'Akane -encore avec la pommade bien blanche, donc peau glissante....- et l'emmena en direction du professeur à lunettes, l'arrachant à son groupe d'amis. Une fois en face du professeur Shayler fit une mine épuisée et apeurée pour jouer la comédie.

- Venez vite, il y a un problème avec un élève près du grand toboggan!

La petite Akane avait l'air de se prendre au jeu et de comprendre assez vite ce qui se passait,ce fut un franc succès et le professeur se dirigeait déjà vers les toboggans, en marchant sur le rebord de la piscine. Shayler fit mine à la jeune albinos de pousser le professeur Reim vers l'eau. Ce qui fut fait quelques secondes plus tard, et suivit de grand éclats de rire des deux participants. tandis que le professeur remontait, Shayleri tendit sa prothèse pour l'aider à se relever.

Enchanté je suis Shayler Tailor, et je vous présente Akane, une des élève du lycée que vous connaissez déjà sûrement. Vous êtes?

(HRP:merci Reim de nous avoir obligé à faire ce tour ...)
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 21:41
Quoi ? Un séjour au parc aquatique ? Mais c'est génial !!!

Telles étaient les pensées de Florine lorsqu'elle apprit la nouvelle ce matin. Il faut dire qu'avec la canicule qu'on endurait depuis quelques jours, ce genre d'activités était le bienvenu ! Et puis, la blondinette n'avait jamais mis les pieds dans un parc aquatique. Elle adorait l'eau et allait assez régulièrement à la piscine avec ses parents, c'est vrai, mais c'est loin d'être la même chose...
Ce fut donc toute joyeuse que la jeune fille prépara ses affaires, à savoir des lunettes de soleil, un chapeau de paille et de la crème solaire pour le bronzage, des tongs, des affaires de rechange, et... un maillot de bain bien sûr ! Même si elle allait sans doute être mal à l'aise de se montrer en maillot... Surtout devant les garçons ! Bizarrement ça ne la gênait pas le moins du monde lorsqu'elle allait à la piscine face à de parfaits inconnus, mais par contre devant ses amis et ses camarades de classe, allez savoir pourquoi, elle ne manquerait pas de piquer un fard... M'enfin, elle allait participer à cette sortie avant tout pour s'amuser avec ses amis, alors autant mettre son amour-propre de côté le temps d'une journée !
Et voilà donc notre joyeuse bande de "Pandoriens" qui prit le bus, profs et élèves confondus. Même Shayler, l'artiste itinérant, avait eu droit au voyage ! Voyage au cours duquel il ne manqua pas de faire profiter tout le monde de ses tours incroyables, malgré quelques petits bugs dûs au mouvements un peu cahotiques du bus.
Une fois sur place, ce fut un peu la bousculade pour obtenir les entrées, mais chacun pu tranquillement rentrer. Chacun se dirigea vers son vestiaire respectif. Florine posa ses affaires dans un coin assez planqué, puis ôta son short et son t-shirt léger pour ne garder que ses affaires de bain, et son joli maillot deux-pièces noir à fleurs colorées. elle sorti ensuite et se dénicha un transat dans la partie du parc réservée par le lycée où elle déposa ses affaires. Puis elle leva les yeux et prit le temps d'admirer l'immense parc qui s'étendait devant elle. Des dizaines de bassins, petits et grands, et autant de toboggans et autres structures sources d'amusement. Elle allait bien s'amuser ! Mais toute seule, c'est moins marrant... Voilà donc notre blondinette qui partit à la recherche de ses amis, éparpillés un peu partout dans le parc. Elle croisa quelques profs, deux-trois élèves qu'elle ne connaissait pas vraiment, mais pas ses amis. Elle entendit un énorme "plouf" dans un bassin, et apperçu le pauvre professeur Liam dans un bassin, qui ne semblait pas très heureux.
Appercevant plus loin Shayler, elle décida de se diriger vers lui, histoire de voir quels tours il allait pouvoir inventer avec de l'eau. Mais, alors qu'elle allait s'asseoir sur un transat libre pour regarder l'artiste, elle apperçu Elliot, de l'eau jusqu'au cou, qui essayait visiblement de se cacher. Il murmura un truc inaudible pour la blondinette, tandis que son serviteur à lunette Léo s'approchait de lui.
- Mais Elliot, ton maillot n'est pas si bizarre. Au contraire il est le plus simple possible. Et puis tu n'es pas le seul à porter un maillot comme celui-là, tout les garçons en ont un. Tu verras, tu vas t'amuser et tu vas oublier tout ça.
Alors Elliot avait lui aussi peur de se montrer en maillot ?
- As-tu mis de la crème au moins ? reprit son serviteur, soucieux de la santé de son maître.
Pauvre Elliot ! S'il restait comme ça planqué toute la journée il ne risquait pas de profiter du parc... Florine décida alors, pour le faire bouger un peu, de monter sur le grand plongeoir d'en face, et après une grande inspiration, elle plongea juste devant Elliot, l'éclaboussant le plus possible.


avatar
Devoirs rédigés : 353

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: I'm fruit !! Pour les intéressés qui voudraient tenter leur chance... /TRAIN/
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Aoû - 23:42
Quelle journée et quelle chaleur, mon dieu. Camille se sentait fondre sur son siège dans le bus tellement il faisait chaud. Elle n'aimait pas l'été, rien que pour ça. La climatisation du véhicule devait être à fond, sûrement, mais il y avait tellement de monde qu'on n'en ressentait même pas un petit courent d'air. L'adolescente eut tout de même la chance de se retrouver au côté d'une fenêtre d'où dépasser l'un de ses bras. Il lui servait un peu de rafraîchissement, bien que ce n'était qu'une impression.

Le voyage semblait durait une éternité pour Camille. Elle ne cessait de battre de ses mains pour immiter les éventails, en vain. Rien à faire, crever de chaud était la seule option. Au bout d'une heure environ, de cohue et brouhaha, parce que quelqu'un semblait s'amuser avec des balles à l'avant du véhicule - je ne le voyais pas, j'étais trop loin - le bus arriva enfin à destination. Au lieu de se garer normalement, il stationna quelques minutes, comme ça au milieu du passage. C'était un signe du genre *cassez-vous, j'ai autre chose à faire*. Chacun descendit à son rythme, lent comme un escargot et déjà vidé de ses forces ou bien rapide comme l'éclair et aussi excité qu'une pile électrique.

Un attroupement de personne se présenta au guichet du parc aquatique, impatient de pouvoir se jeter à l'eau. Camille pour sa part, rester en bout de file. Il faisait chaud certes, c'était agréable de patoger dans l'eau aussi, mais... Elle regarda quelques instants avec une lourde inquiétude, les toboggans qui partaient en tous sens sortant et allant on ne sait trop où. Tout comme les parcs d'attractions, ce n'était pas trop son tripe...

Dix bonnes minutes plus tard, Camille se rendit au vestiaires et aperçu pas mal de ses camarades qui se rendaient déjà à certains endroits. Elle prit chacun en compte dans sa mémoire avant d'aller se changer. En deux trois mouvement, elle avait retiré son T-shirt sans manches blanc, son mini-short marron ainsi que ses sandales noires pour porter maintenant un unique maillot une pièce, légèrement semblable au maillots scolaires, coloré de vert foncé. Elle s'était mis en tête que les deux pièce n'étaient que pour la plage et têtue comme elle l'était, elle ne risquait pas d'en mettre. Enfin la beauté ne compte pas ici, c'est s'amuser. S'amuser... Voilà un grand mot que Camille ne comprendra jamais dans des lieux à sensations fortes.

Après avoir mis une bonne dose de crême solaire, elle sortis de son vestiaire, rampant dans l'ombre, tellement le soleil cognait la tête. Elle garda ses cheveux détachés car elle ne les aimait pas autrement, ce qui lui procura une peu plus de chaleur dans le coup. Quel horreur...

A son grand malheur, Camille s’aperçut que ses camarades avaient changé de place. Comment les retrouver ! Attendez une seconde. La fillette aux cheveux chataîns posa sa main sur son front afin de faire de l'ombre à ses yeux bleus et de mieux voir. Oui, oui, c'était bien Florine qui attendait ses prédécesseurs au plongeoir. Camille pressa le pas vers le bassin qu'elle venait de choisir et déposa sa serviette sur l'unique transat qui restait. Elle s'approcha de la planche en plastique blanche et humide sur laquelle Florine s'apprêtait à sauter en s'asseyant au bord, trempant ses gambettes dans l'eau fraîche. Agréable~

Hélas, juste avant le saut, son esprit fut attiré par des voix familières. Un mètre, plus loin, même pas, elle vit Léo et Elliot qui discutait. Elle les regarda quelques secondes avant de recevoir une pluie d'eau digne d'une bombe qui serait tombé dans le bassin. Camille regarda alors Florine qui venait de sortir sa tête de l'eau. La jeune fille éclata de rire. Tout en profitant des éclaboussure. Elle n'allait pas râler, alors que ça faisait du bien en cette journée nous venant tout droit du Sahara.

- Super Flo' ! cria Camille dans le brouhaha ambiant pour que son amie la repère, tout en applaudissant. Hi, hi !

[hors-RP : Désolé du retard =B]
Directrice suprême
avatar
Devoirs rédigés : 1110

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo:
Voir le profil de l'utilisateur http://highschool-pandora.skyrock.com
Directrice suprême
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 11:37
[couleur de Rp=Wheat]

Enfin une sortie ! Depuis que j'étais dans le lycée en tant que pion, on avait fait aucune sortie. Et c'était une des rares occasions où je pouvais enfin quitter ces fichus murs du lycée.
Je retourna dans ma chambre après l'annonce des profs. Bon. La mission impossible commence. L'objectif de la dite mission étant de retrouver le maillot de bain acheté il y a plus ou moins longtemps. Je plongea à moitié dans l'armoire et fouilla/creusa au milieu des vêtements. Rien. Bien... Je grimpa sur mon lit, prit mon élan et sauta. Je réussis à attraper le bord de l'armoire -qui était assez imposante- et me hissa en haut. Ha ha, trouvé. J'enfila le short de bain en vitesse, remis mes habits normaux, m'empara de quelques affaires et me dirigea vers les autres. Mais juste avant de sortir, j'eus un tilt. Comment allais-je faire avec les fameux bandages qui me donnaient une réputation de momie/zombie ? Je n'en savais rien, et décida de ne rien changer.
Pendant le trajet de bus, qui me parut durer des années à cause de la chaleur épouvantable qui régnait à l'intérieur du véhicule. La joue collée sur la vitre à la recherche d'un peu de chaleur, étalé de mon côté pour éviter le plus possible ma voisine de place qui se trouva être la sympathique Lottie, je ne me serais pas étonné d'évacuer de la fumée tant j'avais l'impression de cuire. Shayler avait commencé à faire des tours mais malgré quelques... Ratages, personne lui en voulait, vu qu'il voulait "rafraichir" l'atmosphère"...
Finalement, personne ne creva de chaleur avant d'arriver à destination, même si nombreuses étaient les personnes à avoir un terrible mal de tête. Je sortis précipitament du bus pour avoir une bouffée d'air et me sentit aussitôt plus frais. Une fois tout le monde descendu, chacun se dirigea vers les vestiaires. Pour ma part, j'avais déjà mon maillot sur moi, alors pas besoin de faire la queue comme certains.
"Enfin de l'eau... Enfin !" Furent mes pensées quand je me trouva devant un bassin. Je jeta un coup d'oeil autour de moi avant de plonger. D'un côté, Akane et Shayler qui riait en regardant... Liam descendre à toute vitesse un tobbogan. Tel que je les connaissais, ils avaient du le forcer, ou un truc comme ça... D'un autre côté, Elliot et Leo, qui se faisaient éclabousser par Florine. Ca faisait du bien de les voir s'amuser. Sans plus attendre, je sauta dans l'eau, et... Atterit sur quelqu'un.
- Hein ?
En toute logique, dans quelques secondes je devais retomber. Celui ou celle que j'avais presque noyer voulut se débarasser de moi (je n'étais pas contre). Je retomba tête la première dans l'eau et remonta tout aussi sec la tête en dehors de l'eau, et regarda l'autre, articulant une phrase plus ou moins compréhensible au dessus du bruit des éclaboussements et des rires:
- Heuu.... Ca va, rien de cassé ?

[désolé du retard ! Et désolé pour la personne que je vais écraser >w>]
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 13:08
- Enchanté je suis Shayler Tailor, et je vous présente Akane, une des élèves du lycée que vous connaissez déjà sûrement. Vous êtes ?

Le jeune brun saisit la main de Shayler, donc la prothèse, et s'y aggripa.

- Reim Lunettes, j'enseigne la physique-chimie. Ravi de faire plus ample connaissaince mon cher, mais là je... je dois retrouver mes lunettes, sans elles, je suis perdu, répondit le professeur.

Shayler haussa les épaules et lui souhaita bonne chance pour sa recherche, avant que l'auburn ne se glisse à nouveau dans le bassin pour sa "quête".

Reim poussa un soupir et observa autour de lui les silhouettes floues, peinant à avancer.

- Mes lunettes, mes lunettes, gémissait-il.

Il plonga la tête un bon nombre de fois sous l'eau en tâtant le fond du bassin, dans l'espoir de retrouver ses lunettes perdues, non pas pendant la descente du toboggan, mais après, en glissant bêtement alors qu'il s'était relevé. Glissade qu'il qualifierait de catastrophique et humiliant. Mais après tout, il avait l'habitude. Et connu bien pire !

"Voyons le bon côté des choses !" pensa-t-il. "Il faut que je me calme. Mes lunettes doivent être quelque part par là... et si le mouvement que provoque l'eau les avait transporté plus loin ?"

Reim retint un "RAAAAH" de rage, se prenant la tête entre les mains. De toute évidence, il allait passer un petit bout de temps à chercher ses pauvres lunettes. Et pourvu que personne n'ait marché dessus. Il ne manquerait plus que ça !

Il replonga une énième fois sa tête sous l'eau, passant le sol en liner sous ses doigts désespérés. Il se promena un petit moment dans cette position assez grotesque, tête en bas, popotin en haut, jusqu'à ce qu'il rencontre une paroi de la piscine et ne manque de s'assomer.

Il se releva brusquement, se tenant le nez et retenant une obscénité vraiment déplacée. En tout cas, s'il commençait à insulter les parois du bassin, il faudrait songer à s'inquiéter pour sa santé mentale.

Et c'est donc dans la joie et la bonne humeur qu'il s'énuméra les pires insultes qu'il connaissait, sans pour autant les énoncer à haute voix. Il était tombé assez bas comme ça.

"Je suis en train d'insulter mentalement une paroi de piscine, j'ai perdu mes lunettes en glissant comme un abruti après m'être relevé du premier saut et je suis probablement la honte de toute la profession en ce qui concerne l'exemple à donner. Non mais regardez-moi... c'est pitoyable."

Bon, second round. On n'abandonnait pas si facilement des lunettes qu'on avait payé une petite fortune. Ses lunettes préférées en plus. Il retint une lamentation qui ne ferait que le rendre un peu plus pathétique.

"Je suis minable..."

Il replongea la tête sous l'eau et se cogna une seconde fois. Sauf que cette fois-ci, la surface était plutôt moelleuse. C'est en fronçant les sourcils qu'il releva la tête et s'aperçut qu'il avait mis le nez dans le postérieur de ce qui semblait être une femme d'apparence robuste et qui se laissait flotter à la surface de l'eau.

- Mon d... Pardonnez-moi, je vous en prie ! Mes plus plates excuses, je ne vois plus rien, madame ! J'ai perdu mes lunettes et..., débita-t-il à toute vitesse avant de se rendre compte que la dame en question n'était en fait qu'un épais matelas gonflable sur lequel des élèves le regardaient un peu bizarrement.

- Ah... euh, excusez-moi...

Bref. Ses lunettes.

Soudainement, un petit éclat scintilla sur le rebord d'une piscine et son coeur fit un bond dans sa poitrine. Il s'y précipita (enfin en marchant très lentement pour éviter d'autres collision inopinées). Il mit enfin les mains sur ses précieuses lunettes. Sans doute quelqu'un les avait-il trouvées, puis ramassé et posé sur le rebord, ayant probablement la flemme de demander à qui elles appartenaient.

Il voulut les prendre avec douceur, mais elles glissèrent entre ses doigts humides pour faire un petit plongeon dans l'eau.

"Bon, je n'ai pas qu'à les remettre. Un instant, j'ai cru que je ne les retrouverai jam..."

Il glissa une nouvelle fois (et toujours avec la même élégance d'hamster) pour s'écraser stupidement contre le fond du bassin et boire la tasse, en même temps qu'il s'asseyait sur ses lunettes.

Il ferma les yeux et inspira lentement, de sorte que son coeur ne lâche pas tout de suite. Ou qu'il ne fasse une erreur système.

[Voilà, j'espère que cette fois, je n'oblige personne à rien *rire*]
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 15:55
Leo la regardait avec les sourcils froncés . Elle avait dû le vexer . Il lui avait jeté son tube déja entamé et partit sans qu'elle puisse lui dire un merci et s'excuser si elle l'avait vexée . Bah , elle le retrouverait plus tard et lui dirai tout ça à l'occasion . Elle donna un tube à Mira et un à Lila . Elle discuta un moment et elle croisa Shayler . Il lui souria et s'approcha ( encore ! ) de son oreille :

Bonjour Akane, j'ai remarqué un professeur qui à l'air d'hésiter à se mouiller, viens par là

Il l'a pris par le bras et fit une drôle de grimace . Ce devait être à cause de la crème solaire . Bah quoi ? Tout le monde sait que les labinos ont la peau hyper fragile et qu'ils doivent se protéger du soleil le plus possible ! Il l'a guida au professeur Liam . Shayler avait un sourire malicieux et parla ensuite au Professeur :

Venez vite, il y a un problème avec un élève près du grand toboggan!


Akane comprit . Shayler voulait pousser le malheureux professeur du haut du toboggan . Elle 'réprima un pouffement et suivit les deux hommes . Shayler avait choisi le bon professeur à berner aussi . Le professeur Liam était le prof le plus stressé , le plus gentil et le plus maladroit . Ca promettait une scène des plus comique ! Elle s'imaginait déja le professeur chercher ses lunettes rondes dans le bassin . Elle réprima une nouvelle fois un pouffement .

Arrivés en haut , quand le prof se pencha pour inspecter le grand toboggan , Shayler et elle échangèrent un regard et poussèrent le professeur . Celui-ci , tête la prmeière , glissait sur le ventre le toboggan en criant .
Akane lança : Banzai
et se mit à rire .
Elle alla ensuite en bas avec Shayler pour regarder le plat phénoménal que ce cher professeur effectua . C'était vraiment le truc le plus drôle qu'elle avait vu de sa vie . Ca méritait la médaille d'or du comique dans les bétisiers des gamelles de l'été . Elle regarda le professeur glisser alors qu'il essayait de se relever et le vit remonter . Sans lunettes ...

-Enchanté je suis Shayler Tailor, et je vous présente Akane, une des élève du lycée que vous connaissez déjà sûrement. Vous êtes?
- Bonjour professeur . Je suis une élève de première . Il s'agit du professeur Liam , Shayler . D'ailleurs monsieur , vous n'avez plus vos lunettes , mais je pense que vous avez déja remarqué .

Le pauvre professeur se releva et tatonna dans le vide pour essayer de les retrouver . Il se cogna la tête sur la paroi du bassin et dans un siège gonflable qu'il prit pour une femme . Le résultat était comique et Akane ne savait pas si elle devait rire ou ressentir de la peine pour lui . Elle ressentait plutôt de la peine . Elle décida alors de l'aider mais le temps qu'elle ouvre la bouche qu'il les repéra sur le bord du bassin . Il s'y précipita et elles glissèrent de ses doigts . Il glissa alors et écrasa ces précieux verres . Oh le pauvre ...
Elle tenta de lui redonner un peu d'espoir en le questionnant :
" Monsieur , avez-vous apporter une seconde paire en cas d'accident comme celui-ci ? "

Elle réfléchit ensuite à la mânière dont elle allait dire la phrase suivante :
" Si vous voulez aller dans les bassins , il vaudrait mieux mettre une paire de pongée . J'en ai apporté deux si vous n'en avez pas ... "
avatar
Devoirs rédigés : 2713

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: /
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 16:52
Pensant vraiment que personne n’allait le voir, Elliot s’étais un peu décontracté. Mais en entendu son serviteur, Leo, rire et lui parlait. Il avait sursauté et était tomber complétement dans l’eau. Sortant la tête de l’eau, il écouta Leo.

- Mais Elliot , ton maillot n'est pas si bizarre . Au contraire il est le plus simple possible . Et puis tu n'es pas le seul à porter un maillot comme celui-là, tout les garçons en ont un . Tu verras , tu vas t'amuser et tu vas oublier tout ça .

Arrgg, il l’énerver à lui faire la moral, malgré que cette fois ci, Leo, avait raison. Mais même ! C’était pas une raison. Peut-etre que son maillot était simple et que les autres en portait un aussi, et alors ! Elliot n’aimait pas se mettre en maillot de bain devant tout le monde, c’est tout, il n’allait pas changer.

- T’as peut être raison Leo. Mais tu le sais bien toi, ce que je ressens en ce moment. Mais pour te faire plaisir, je vais essayer d’oublier. Profites-en, c’est as tous les jours que je ferais ça.

Bon au moins, il était avec Leo, ça le rassurais un peu. D’un coté , il allait pas etre seul et dans un autre, il le conaisait bien donc, son serviteur ne le regarderait pas bizarrement.

- As-tu mis de la crème au moins ?

Ces paroles sortirent Elliot de ses pensées. De la crème ? Non, il n’en avait pas mis.

- Bah non, je n’en ai pas mis mais tu peux m’en mettre si t’y tient.
avatar
Devoirs rédigés : 244

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Vive le célibat ^w^
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 17:20
Une belle journée allait s’annoncer, le lycée avait prévu une sortie au parc aquatique. Ce lieu si fantastique où il y a toboggans, petits bassins, grands bassins et tous autres fabuleux que tous petits enfants aiment faire. Cherchant un maillot de bain, Cadey retourna TOUTE son armoire et ne le trouva toujours pas. Elle devenait blanche en une seconde croyant l’avoir oublier ou de pas en avoir un. Désespérer, elle laissa tomber son regard vers le bas et là, elle le vit. Son maillot de bain, un maillot assez simple, il était tout noir, avec son nom dessus, en haut du dos. Le plus, c’était que c’était une pièce alors le haut ou le bas, ne lui ferait pas fausse compagnie en route.

Après avoir fini de l’enfiler, Cadey remit ses affaires et sortit pour prendre le bus qui allait les emmener dans cet endroit de rêve. Le trajet lui parut long tellement qu’elle était impatiente d’y être. Enfin arriver au parc, une fois dans la cabine, elle retira sa robe noire et prit sa serviette.

Passait le petit bassin pour tremper les pieds, elle posa sa serviette et se mouilla comme on lui avait appris. Le cou, la poitrine et les bras, c’est bon, elle pouvait y aller. Elle se mit alors debout et plongea en faisait la bombe. Heureusement personne n’était à côté. Cadey était remonté à la surface et attendait tranquillement quand elle vit une sorte d’ombre. Elle regarda au-dessus d’elle et vit quelqu’un. Un surveillant, Revis, semblait-il. Il lui arriva dessus.

Sortant la tête de l’eau tout comme Revis, il lui demanda.

Heuu.... Ca va, rien de cassé ?

Regardant un peu partout, Cadey constata que non, rien n’était cassé. Elle le regarda aussitôt avec un sourire et lui répondit.

C’est bon, tout baigne. Ne vous inquiétez pas, je suis encore en un seul morceau.


----------------------------------------------------------------------------

Ma couleur pour le RP est le darkorchid
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 20:55
Camille tapa une dernière fois de ses petite mains pour la prestation de Florine avant de retirer ses jambes de l'eau et de se lever. Elle regarda un peu autour d'elle. Tout le monde semblait s'amuser, faire des farces à de pauvres malheureux comme notre très cher professeur Reim ou bien tenter de noyer quelqu'un dans l'eau. Il y avait pas mal d'animation, en effet, mais... Qu'est-ce qu'elle s'ennuyait. Camille avait beau être heureuse de pouvoir mettre les pieds dans l'eau, elle avait complétement oublié de prendre de quoi s'occuper, comme un bouquin à lire par exemple.

- Tant pis, se dit-elle pour elle même, je vais faire le tour du parc, je devrais bien trouver de quoi m'occuper...

Derechef, Camille s'en alla des grands bassins et sillonna les allées ombragées. Elle s'apperçut au fur et à mesure qu'en fait le parc aquatique se trouvait sur une colline. Ca ne grimpait pas des masses, mais ça grimpait quand même. Elle entrevit entre deux arbres assez hauts, un stand qui vendait des glaces. Miam, il y avait des granitas~♥. Manque de pot, ce n'était pas gratuit et il fallait payer de sa poche. Seulement voilà comment pouvais-tu te trimballer avec toi un porte-feuille, franchement ? Déçue, la jeune fille passa son chemin et monta un peu plus haut.

Au sommet de la colline se trouvaient des débuts de toboggan d'où jaillissaient plusieurs files d'attentes. Il y avait aussi pas mal d'attractions à bouée avec des glissades plus ou moins impressionnantes. En marchant encore un peu, Camille tomba sur une sorte de rivière assez large qui traversait le parc de long en large. Des personnes bien assises sur leurs énormes bouées dévalaient les mini-cascades et le grand parcours en riant de joie. Curieuse, l'adolescente remonta ce cours d'eau qui devait être une attraction. Elle finit par atterrir à l'endroit exact où l'on mettait à disposition des clients, les grosses bouées jaunes à rayures violettes.

En les voyant, elle ne put s'empêcher de sauter de joie. Enfin quelque chose qui allait peut-être lui plaire. Une attraction décontractante avec du remous de temps en temps, rien de mieux !

- Ah que j'aimerais bien en faire de la descente en bouée, s'exclama-t-elle en posant ses deux mains sur ses deux joues ornées d'une multitude de tâche de rousseur. Bah allez, je vais m'y tenter, même si ça me ressemble pas vraiment.

Camille jeta un coup d'oeil autour d'elle comme pour s'assurer que personne ne l'avait entendu et qu'aucunes de ses connaissances n'apprennent ce petit coup de folie. Mais ce ne fut pas vraiment le cas, étant donné qu'une tête que l'adolescente reconnut n'était même pas à trois mètres d'elle en train de la dévisager.
Directrice suprême
avatar
Devoirs rédigés : 1110

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo:
Voir le profil de l'utilisateur http://highschool-pandora.skyrock.com
Directrice suprême
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 21:32
Florine sortit la tête de l'eau en éclatant de rire, sous les applaudissements joyeux de Camille, qui s'était assise au bord du bassin.
- Super Flo' ! Hi, hi !
La brunette semblait avoir été éclaboussée elle aussi par le plongeon, mais n'avait pas l'air de s'en formaliser. La blondinette reporta son attention sur Elliot, complètement trempé, et l'air de ne pas trop savoir ce qui lui était arrivé. Florine l'avait vu se rapprocher un peu du bord pour parler avec Léo, raison pour laquelle elle avait opté pour une bombe au lieu d'un plongeon classique, histoire de bien asperger le blond et éventuellement son serviteur, qu'ils profitent un peu de l'eau tous les deux. N'empêche, qu'est-ce que c'était rafraîchissant de se baigner !
Histoire de se faire pardonner pour les éclaboussures et d'engager un peu la conversation, Florine s'adressa aux deux garçons d'un ton enjoué.
- Salut les garçons ! Dites, j'ai repéré un super toboggan pas loin, ça vous tente une petite descente à trois ? Ils prêtent des bouées et on descend une espèce de rivière... ça à l'air fun !
Ce que la jeune fille avait bien sûr omis de préciser pour avoir plus de chance qu'ils acceptent, c'est que la rivière en question possédait plusieurs rapides... Innofensif, certes, mais allez savoir, peut-être qu'un de ces deux garçons -voire les deux- n'étaient pas amateurs de sensations fortes...
avatar
Devoirs rédigés : 353

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: I'm fruit !! Pour les intéressés qui voudraient tenter leur chance... /TRAIN/
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 10 Aoû - 21:36
Un gigantesque « Youpi !!! » avait échappé à Rufus Barma lorsque celui-ci avait appris qu’il allait accompagner les élèves du Lycée Pandora au parc aquatique. Excellent nageur, il était enthousiasmé à l’idée de pouvoir s’amuser avec les autres personnes de l’établissement, et quitter enfin l’atmosphère étouffante de la bibliothèque où il avait l’habitude de séjourner.

Dans le bus, il avait bien évidemment éclaté de rire devant les facéties malicieuses de Shayler, le clown qui avait élu domicile dans le bâtiment, et il avait accompagné les adolescents qui chantaient à tue-tête le refrain d’un des derniers tubes de l’Été.

Il n’avait pas rechigné non-plus à payer son entrée pour le parc aquatique, ni à aider financièrement l’un des élèves qui avait oublié son argent au Lycée. Ensuite, le Duc avait joyeusement enfilé un maillot de bain seyant rouge comme ses cheveux, avant de gonfler une jolie bouée à tête de dodo. Tout cela, dans l’humeur la meilleure qui soit, bien entendu !

Une fois changé, le rouquin était sorti de sa cabine avec deux énormes pistolets à eau, afin d’asperger les étudiants en s’amusant comme un gamin. Et après, une fois les réservoirs de ses armes vidés, il s’était empressé de se jeter dans l’eau avec son beau flotteur, sous les rires insouciants de ses élèves.

Oui, Rufus Barma était conquis. Il attendait un moment pareil depuis des semaines maintenant, et enfin, l’occasion de s’éclater lui tombait dessus à bras ouverts. Il n’avait qu’une seule et unique certitude : c’était le plus beau jour de sa vie.

Vous aussi, vous vous sentez émus, face à ce si beau spectacle ? Vous aussi, vous voudriez serrer le professeur d’Histoire tout fort contre vous face à ce soudain élan d’affection qu’il semblait avoir eu ?





Eh bien vous avez tort. Car la vérité était toute différente de la scène dépeinte précédemment. Pour tout vous dire, la réalité, c’était plutôt ÇA :


Mais qu’ais-je donc fait pour mériter cela…

Telle était la pensée de Rufus Barma, en cette pourtant belle et ensoleillée journée d’Été. Au moment où il réfléchissait, le Duc était assis côté fenêtre dans un bus en partance pour le parc aquatique. Oui, vous avez bien lu : le parc aquatique. Mais rassurez-vous, ça ennuyait le rouquin au moins autant que cela pourrait vous surprendre.

Tout avait commencé à cause d’un regrettable malentendu. En effet, le jour qui s’était levé sur le Lycée Pandora avait quelque peu… chamboulé les habitudes de tous ses habitants. Il faisait si chaud que chacun essayait un tant soit peu de se réfugier à l’ombre, et surtout au frais ! Tout le monde… même Rufus Barma !

Ce dernier avait pour l’occasion préféré son bureau de professeur à l’atmosphère quasi-irrespirable de la bibliothèque mal ventilée dans laquelle il passait le plus clair de son temps. Peut-être était-ce cet environnement inhabituel qui avait déstabilisé l’enseignant, qu’en sais-je… Toujours est-il que, lorsqu’un surveillant était entré dans la pièce avec un papier à faire signer par le Duc, celui-ci s’était exécuté sans discuter. Pour la première fois de sa vie, et certainement la dernière, l’homme roux avait validé un document sans même prendre la peine de le lire. Assurément, il le regrettait désormais amèrement…

Car sur la feuille figurait en fait la liste des enseignants qui acceptaient d’accompagner leurs élèves au parc aquatique (encore une idée génialissime de l’administration pour occuper les troupes…). Et en signant, Rufus s’était involontairement porté volontaire pour être de la partie. Malheureusement pour lui, le noble avait trop de fierté pour se désinscrire, et la nouvelle surprenante avait très rapidement fait le tour de l’établissement.

Voilà comment notre protagoniste en était arrivé là, dans un bus miteux, à subir les farces d’un clown qu’il ne pouvait pas supporter (ça nous aurait étonné, aussi…), et à accompagner une bande d’ados bourrés d’hormones. Quelle triste ironie pour notre solitaire à épi…

Au bout d’une durée interminable au cours de laquelle le Duc Barma ne trouva rien de mieux à faire que s’éventer avec nonchalance devant les autres personnes mourantes de chaud, le car s’arrêta enfin sur le parking du parc. En toute logique, les accompagnateurs auraient tous dû descendre en premiers, mais le prof d’Histoire, lui, préféra laisser passer le flot de jeunes avant de sortir dignement du véhicule. Un sac de sport sur l’épaule (contenant le matériel se survie élémentaire), il se dirigea ensuite vers l’entrée à pas mesurés, ce qui permit au plus gros des élèves de rentrer et disparaître de sa vue.

Une fois l’entrée payée, Rufus pénétra dans la structure de loisirs et se trouva une cabine libre, dans laquelle il s’enferma un bon moment. Après un soupir de résignation, le professeur ouvrit son sac pour en retirer son maillot de bain. Mais là, horreur ! Le rouquin découvrit qu’une personne mal intentionnée avait remplacé toutes ses affaires par d’autres !

Et ce fut en découvrant plus précisément le contenu de sa besace que l’homme capillairement détraqué trouva l’identité de la coupable.

-Sheryl..., marmonna le sensei entre ses dents.

Il n’y avait à vrai dire que la COP pour oser seulement faire une blague pareille à son vieil ami d’enfance… Blague de très mauvais goût, cela va sans dire !



Ainsi, une trentaine de minutes plus tard, Rufus Barma quitta sa cabine avec sur lui un magnifique short hawaïen rouge à fleurs oranges, accompagné de tongs dans les mêmes teintes. Dans sa grande mansuétude, Sheryl avait tout de même pensé à lui laisser un T-Shirt blanc pour se couvrir le torse, mais l’inscription sur le vêtement avait fait longuement hésité le rouquin. Vous vous baladeriez, vous, avec un haut sur lequel était écrit « I ♥ my job » ?

Après quelques instants de déambulation, le Duc trouva une chaise longue de libre, sur laquelle il décida de s’asseoir pour ne plus bouger de la journée. Manque de chance, le soleil tapait tellement dur qu’il dû également recourir aux lunettes de soleil, ainsi qu’à un magnifique chapeau de paille pliable que la COP avait glissé dans ses affaires. Pour couronner le tout, il n’avait désormais comme lecture intéressante que quelques magazines people -trop aimable, Sheryl…-, qu’il n’eut d’autre choix que sortir pour éviter de tout simplement mourir d’ennui.

Extérieurement, Rufus Barma gardait cet air blasé que nous lui connaissons tous (bien que cela soit plutôt comique en raison de son habillement). Mais intérieurement, il était juste complètement hors de lui. Et si jamais la moindre personne lui faisait une quelconque réflexion qu’il trouverait désobligeante… le professeur d’Histoire n’hésiterait pas à la découper en julienne avec son éventail.

Alors, qui veut dire bonjour ? 8D
avatar
Devoirs rédigés : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Aoû - 17:28
- Monsieur , avez-vous apporté une seconde paire en cas d'accident comme celui-ci ?

Reim releva la tête au moment où il entendit cette phrase, l'air désespéré. Cette voix était-il une tentative de son imagination pour ne pas trop se sentir accablé ou bien était-elle réelle ?

Il observa - ou plutôt tenta de distinguer - la personne qui s'était adressée à lui et put plus ou moins reconnaître la jeune fille qui avait participé à sa terriblement amusante descente du toboggan. Sa voix n'avait pas été moqueuse ni ironique, mais simplement gentille.

Il lui adressa un sourire - ou du moins une grimace un peu plus étirée - et se prit le pied droit dans... le pied gauche, avant de tomber à plat dans l'eau une fois de plus. Une très grande envie de laisser échapper des larmes de rage le prit mais il se contint.

"Pense à quelque chose d'agréable... de drôle ?"

Et là, son regard se posa sur Rufus Barma, habillé d'un maillot de bain hawaïen et de tongs magnifiquement assorties, étalé sur un transat et parcourant des magazines peoples. Il ne put retenir son fou rire ; ce qui donna un résultat bien pathétique, en réalité. Il s'étouffa à moitié avec une gorgée d'eau et, se cambrant tout en se tenant les côtes, réussit à se coincer quelque chose. Rire puis grognement, suivi d'une énième grimace.

"La prochaine fois, j'éviterais de travailler aussi tard sur ma chaise sans dossier, ça m'évitera de me coincer quelque chose comme un petit vieux..."

C'était en tout l'un des plus hilarants ascenceurs émotionnels qu'on ait eu l'occasion de voir.

Il nagea donc un mélange de crowl et de... d'une nouvelle nage très intéressante, avant d'arriver au bord de la piscine et de remercier Akane de son intention (et de lui rappeler qu'il avait effectivement une paire de secours, chose qu'il avait oublié). Il se hissa donc sur le rebord et (pour une fois) se redressa sans même faillir trébucher.

"Avec un peu de chance, cette journée ne sera pas si malchanceuse..."

Donc, après avoir brèvement discuté avec la demoiselle, il se redirigea (en se tenant les reins, l'air d'avoir soixante-dix ans) vers les vestiaires et les casiers, où il avait déposé ses affaires.

Fortuitement, c'était sans compter sur le fait que le professeur d'histoire se trouvait sur sa route ; il détourna son regard des couleurs criardes et tenta de réfréner un rire hystérique - pour le sourire, c'était déjà grillé.

"Ne pas rire, ne pas rire, ne pas rire, ne pas..."

Ses joues s'étaient gonflées à tel point qu'on eût dit un hamster (décidemment, il possédait la panoplie complète de cet animal) et ce qui ne manqua pas d'attirer le regard du Barma.

C'est donc en effectuant une magnifique marche forcée qu'il acheva de rallier sa destination et remettre ses lunettes. Enfin ! Il voyait à présent plus clair que... plus clair encore le Rufus Barma furax qui se dirigeait vers lui en crachant des flammes.

Il se plaqua à son casier en priant, tandis que la tornade pourpre fondait sur lui tel un rapace sur sa proie.

Une fois à sa hauteur, l'enseignant quelque peu loufoque se mit à cracher... des confettis... euh... oui... avant de lui tendre un verre de vodka de sous son maillot puis de faire la roue.

C'est en buvant une nouvelle fois la tasse qu'il se rendit compte qu'Akane le regardait avec ce qui semblait de l'insistance (avec sa vue, c'était difficile d'interpréter clairement) à l'autre bout du bassin où il se trouvait toujours.

Rufus Barma était toujours allongé sur son transat, mais il ne lui prettait pas attention.

"Je crois qu'il faudrait que je prenne un chapeau en même temps que mes lunettes, au casier..."
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Aoû - 17:52
    Moi, moi, moi, moi, moi ! Moi, moi, moiiii !


Cette phrase tellement constructive - c'est ironique - ce fut la réponse de Judy à la question « Qui voudrais accompager à la sortie au parc aquatique ? ». Ah, le parc aquatique. Un vrai bonheur, en cet été caniculaire. Bref. Avec la brune en tant qu'accompagnatrice, on ne peut pas être sûrs de rammener tous les élèves en vie. Après tout, elle doit valoir à peine mieux qu'un enfant, question prudence. Mais elle aime le parc aquatique. C'était son grand amour, durant son enfance, et elle était curieuse de voir si ledit parc valait tous ceux où elle avait été en Australie. Quoiqu'il en soit, immédiatement après le vote positif de l'administration, Lawrence avait préparé toutes ses affaire, soit un maillot deux pièces, un tube de crème solaire, une serviette, un gros pistolet à eau, un appareil photo résistant à l'eau et un chapeau.

Puis la matinée lui sembla bien longue, mais l'heure du départ arriva enfin. En attendant le bus, elle frétillait comme un poisson hors de l'eau, et peu importe la chaleur tellement elle était contente de pouvoir aller s'amuser. Ah mais si, je vous jure qu'elle à vingt-trois ans ! Lorsque tout le monde eu embarqué, Judy participa évidemment à l'animation avec Shayler -ce cher clown ! - en tentant elle aussi quelques tours - pas vraiment réussi, mais qui avaient au moins le mérite d'amuser les élèves. Et puis, ça faisait passer le temps, parce qu'une heure dans un bus pourris avec une clim défectueuse, sous presque une chaleur caniculaire, je voudrais bien vous y voir. Mais passons. Lawrence fut ravie de voir l'air à la fois joyeux et soulagé des élèves lorsque le bus se gara sur le parking du parc aquatique. Enfin, non. Le bus s'était garé plutôt en plein milieu du passage, espérant apparament nous voir dégager au plus vite. Et personne ne se fit prier, d'ailleurs. Enfin presque.

Elle paya son ticket, puis fit comme tous les autres. Judy se changea, puis sortit des vestiaire pour aller surveiller les élèves - et surtout s'amuser. Elle jeta un coup d'oeil aux alentours, rapidement. Des toboggans - qu'elle comptait bien sûr essayer, des stands de glaces et de boissons - le meilleur, de grand bassin et des transats. Un vrai parc aquatique, quoi. Lawrence décida finalement de commencer par les toboggans. Quand elle arriva en haut, elle eu juste le temps de voir un pauvre Reim partir la tête la première dans le toboggans, poussé par un Shayler et une Akane - une de ses élèves - hilares. Judy rit aussi devant cette scène, puis elle se jeta ensuite dans le toboggans. Le moins qu'elle puisse dire, c'est qu'il est génial. Ensuite, c'est que Reim qui ne voulait apparament pas être mouillé devait l'être, maintenant. Ah, le pauvre...

Lawrence sortit de la piscine, à la recherche d'une victime pour une mauvaise blague - puisque Reim en avait certainement assez eu pour aujourd'hui, mais c'était à voir. Puis finalement, son regard tomba sur un truc bariolé et habillé bizarrement. Ah, non, ce n'était pas un truc, c'était son collègue à l'épi, avec qui elle partageait la bibliothèque. En le voyant, avec son superbe - ironie, hein - short hawaïen plein de couleur, ses superbe tongs assorties, son chapeau de paille et surtout son t-shirt « I ♥ my job »... Quoi que ce qui termina d'achever la brune, c'était le magazine people qu'il lisait. Judy ne pu donc retenir un grand rire hystérique, et alors qu'elle était pliée en deux en se tenant les côtes, morte de rire, à se moquer de son collègue, elle glissa et tomba dans la piscine, avant de boire la tasse. Cessant de rire, elle sortit la tête, et toussa. Puis elle Rufus Barma étant toujours dans son champs de vision, elle éclata à nouveau de rire. OMFG. La vision du professeur d'histoire habillé de cette manière lui permettrait des semaines et des semaines de rire.

Puis finalement, elle réalisa qu'elle avait trouvé la victime parfaite pour sa mauvaise blague. Lawrence sortit de l'eau, puis quand elle passa à côté de son collègue, elle retint avec peine son fou rire, en se mordant la langue. Judy entra dans les vestiaire en riant toujours de bon coeur, où elle y croisa Reim, sans ses lunettes, le visage déformé par un étrange sourire. Ah, il avait très certainement croisé lui aussi la route du rouquin... La brune sortit de son sac son appareil photo, et elle sortit des vestiaires. Elle emprunta à un stand un verre jetable en plastique, et elle le remplit d'eau de piscine. Puis, avec un immense sourire, elle alla le reverser sur la tête de l'homme à l'épi et son magasine people, puis elle éclata à nouveau de rire devant son t-shirt, avant de filer dans la piscine sans demander son reste, avant que le rouquin ne puisse l'attraper. Après tout, elle était certaine qu'il ne viendrait pas la chercher là.

Rufus Barma + les blagues de Sheryl Rainsworth + Reim + les bonne idées de Shayler + la connerie de Judy + un parc aquatique = de quoi rire pour plusieurs mois.

[HRPG : Haha, je m'inscruste un peu, hein. M'enfin, Rufus et Reim, j'étais morte de rire devant mon ordi en lisant vos posts. Et puis désolée de torturer Rufus comme ça. Reim, t'es la prochaine cible de Judy, promis.]
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Aoû - 19:13
Pendant que Leo mettait la crème, Elliot regardais les différentes attractions qu’il n’avait pas encore vues. Les toboggans à grande vitesse, s’avait l’air bien mais ça faisait un peu peur. Leo ayant fini de lui mettre de la crème, se remit dans l’eau. Ils discutèrent de la sortie, des élèves et professeurs en maillot de bain et leurs activités qui pouvaient faire lorsqu’une jeune fille était venue les déranger. Elliot tourna la tête, tiens c’était Florine. Elle proposait une activité.

- Salut les garçons ! Dites, j'ai repéré un super toboggan pas loin, ça vous tente une petite descente à trois ? Ils prêtent des bouées et on descend une espèce de rivière... ça à l'air fun !

Une descente a trois ? Pourquoi pas, après tout ça pourrait comme elle l’a dit être fun, amusant. Et puis on n’a qu’une seule vie comme disait un proverbe. Ou ce n’était peut-être pas un proverbe. M’enfin bon, Elliot n’avait pas envie de réfléchir cette journée. Mais Il avait quand même un peu peur. Ou étais-ce de l’adrénaline ? Il ne plus savoir mais obligea Leo à sortir de l’eau pour pouvoir avec Florine au toboggan. Pendant qu’ils allaient tous les trois rejoindre leur destination, une idée le frappa. Enfin un renseignement.

- Attends qu’en tu dis tous les 3, tu veux dire avec toi ? On aura des bouées assez grandes a ton avis ?
avatar
Devoirs rédigés : 244

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Vive le célibat ^w^
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 17 Aoû - 13:15
Pourquoi diable Rufus Barma avait-il le sentiment qu’on se moquait un peu de lui ? Bon, quelque part, il s’en fichait, certes… Il était même de notoriété commune que notre ami le Duc avait un taux de résistance et d’adaptation frôlant le surnaturel… Mais en cette chaude journée d’Été, notre rouquin avait comme l'impression qu’on lui en imposait beaucoup d’un coup.

Les yeux cachés par ses magnifiques lunettes de soleil à motif léopard -on remercie une nouvelle fois Sheryl-, le professeur d’Histoire détourna le regard de son passionnant magazine pour parcourir l’environnement qui l’entourait. Il en profita pour noter dans un coin de sa tête les affinités qu’il semblait y avoir entre ses élèves (ça peut toujours servir pour plus tard), et haussa un vague sourcil en voyant son collègue de Sciences, Reim, qui enchaînait gamelles sur gamelles. Pff, décidément, les êtres inférieurs…

Notre passionné des renseignements se replongea ensuite dans son ouvrage, ne prêtant guère attention aux personnes qui passaient autour de lui en pouffant. Quelque part, si Rufus se serait vu dans un miroir (et si il avait eu un tant soit peu d’humour, aussi…), il aurait pu lui-même sourire face à son propre accoutrement. Mais qu’à cela ne tienne ! Il avait toujours plaqué sur le visage un air profond de désintéressement total.

Et du désintéressement, oui, le noble à épi en avait BEAUCOUP. Et particulièrement pour ce torchon qu’il avait entre les mains. Car, honnêtement, le Duc n’en avait strictement rien à cirer des petites affaires des stars, ni même des derniers maillots de bain féminins à la mode. Cependant, il se sentait obligé de lire, à défaut de faire autre chose de peut-être un peu plus constructif…

Fort heureusement pour notre enseignant aux cheveux de feu, une distraction sauvage fit soudain son apparition, sous la forme d’un verre d’eau vidé sur la tête du prof. Et c’est le cas de le dire, cet évènement eut l’effet d’une douche froide pour l’homme, qui se permit pour le coup une légère exclamation de surprise. Les yeux gris du rouquin firent alors des allers-et-venues entre son magazine gravement endommagé et une jeune femme aux cheveux bruns qui s’enfuyait en riant vers le bassin le plus proche.

En cet instant Rufus Barma était partagé entre deux émotions très contradictoires :

- le soulagement intense : il était ENFIN débarrassé de cette lecture déplorable qui lui enlevait dix neurones à chaque page tournée !!! *ode à la joie*

- l’exaspération totale : VDM.

L’homme opta finalement pour un mélange des deux, et s’autorisa un imperceptible sourire en coin tandis qu’il sortait d’on-ne-sais-où son éventail noir, qu’il déplia. Ce faisant, il fixait avec attention son agresseur (qu’il avait reconnu comme étant la personne avec laquelle il était OBLIGÉ de partager SA bibliothèque), qui venait de se jeter à l’eau et qui était encore immergé. Méthodiquement, le Duc compta dans sa tête en prenant en compte de divers éléments tels que la force du vent, la distance, et d’autres choses d’apparence futiles mais décisives pour notre individu. Il n’aurait le droit qu’à un seul essai.

Aussi, lorsque la jeune femme creva la surface de l’eau, le rouquin envoya avec force son fidèle allié en acier inoxydable qui, si les calculs du prof d’Histoire étaient bons, allait percuter à pleine vitesse la malheureuse enseignante de Sciences économiques.

Mais bon, après tout… chacun s’amuse comme il peut, hein ?

[RIP, Judy… Si ça te pose problème, ce que j’ai fait, n’hésite pas à m’en faire part, et je changerai si nécessaire !]
avatar
Devoirs rédigés : 15
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Aoû - 16:50
Salut les garçons ! Dites, j'ai repéré un super toboggan pas loin, ça vous tente une petite descente à trois ? Ils prêtent des bouées et on descend une espèce de rivière... ça à l'air fun !

Bah il était d'accord ... Tant pis pour ses livres ! Autant profiter de la journée pour faire autre chose ... Mais Elliot ? Serait-il d'accord ? Il posa un regard sur le jeune homme . La jeune fille n'avait pas été du plus grand tact avec lui . Il y avait une chance sur deux pour que le garçon s'énerve et dise les quatres vérités à Florine .
Mais il n'en fit rien :
Attends quand tu dis tous les 3, tu veux dire avec toi ? On aura des bouées assez grandes a ton avis ?

Ouf ! La bombe n'avait pas explosé !

" Pour ma part , je suis déja mouillé ! , dit-il en lançant un regard à Florine , alors autant en profiter . En plus je n'ai jamais fait de toboggan aquatique , c'est l'occasion d'essayer ! Ils devraient avoir des grandes bouées , je pense ! Ou peut-être des radeaux pneumatiques ! »
Il espéra convaincre Elliot .

«  Allez , viens , ce sera amusant ! C'est pas un truc qu'on fait tout les jours ! Tu ne vas pas bouder toute la journée à cause d'un maillot … »
avatar
Devoirs rédigés : 182

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Pandora :: Spéciaux :: Evènements spéciaux :: Vacances d'été (2012)-