[ One Shot ] Beloved.

 :: Floodyland :: Le coin des Artistes :: Ecrits Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Dim 5 Aoû - 1:41
. B e l o v e d .
Break x Shin

Quand elle s’était réveillée ce matin, tout semblait s’être chamboulé dans sa tête. Les émotions qu’elle avait cru ressentir la veille semblaient s’être évaporées, ou n’avoir jamais existées. Pourtant elle se rappelait clairement de ces papillons dans son ventre quand il l’avait embrassée, de cette sensation de bien-être alors qu’il l’avait gardée contre lui. Tout ça, elle ne l’avait pas inventé. Et pourtant…
Maintenant, elle n’était plus sûre de rien. Elle se demandait comment tout cela était arrivé. Elle essaya de comprendre, tourna la chose dans tous les sens, l’examina sous toutes ses coutures pour s’assurer de n’avoir oublié. Ce ne fut pas le cas. Mais ce qui la dérangeait le plus, aussi étrange que cela puisse paraître, c’était cette culpabilité qui la rongeait.

Shin quitta la chaleur de son lit. Elle avait feint la maladie toute la journée pour qu’on la laisse tranquille. Mais les couleurs orangées qui se reflétaient dans le miroir lui indiquaient que la fin de la journée était proche. Il était temps qu’elle sorte un peu.
Elle fit sa toilette, prenant le plus de temps possible, et s’habilla minutieusement en faisant attention au choix de sa robe. Une noire à bustier, retenue à son cou par des bretelles, qui recouvrait un jupon en tulle blanche. Elle enfila des mitaines noires, partit se maquiller et revint mettre un poncho de la même couleur. Liam, son adorable servant, lui avait toujours fait remarquer que, même si elle était très jolie dans ces vêtements, elle portait trop de noir. Et que le maquillage était fait pour les filles de joies. Et ses cheveux, noirs, au style particulier, n’arrangeaient vraiment pas la chose. Néanmoins, malgré tous les efforts que le jeune homme fournissait pour la mettre en garde, Shin lui répondait toujours que « cela importait peu ». Elle était toujours allée à contre-sens. La mode, les mœurs, les choses à dire et à ne pas dire, les gestes à éviter… elle n’en avait que faire et souhaitait se démarquer avant tout. Et c’était cela qui plaisait tant aux autres. Aux hommes surtout.
En effet, elle avait le don de les attirer, malgré ses dix-sept ans. Aux soirées mondaines, aux réceptions que son oncle, le Duc Barma, organisait, aussi rares soient-elles, ou aux simples parties de thé, ils étaient beaucoup à l’approcher, à tenter de la séduire par des mots doux, des petits présents… ou des plus gros. La jeune fille appréciait ce côté de sa vie, même si elle avait toujours pris soin de ne pas les laisser aller trop loin. Les hommes s’intéressaient à elle, mais ce n’était pas réciproque. Son cœur n’appartenait qu’à elle, et la moitié d’entre eux étaient des hypocrites bassement intéressés par son rang.

Elle ouvrit la porte de sa chambre en soupirant. Shin fut étonnée de trouver un couloir si vide. D’habitude, Pandora était plus animé que ça. Où était son Liam névrosé complètement surchargé de travail ? Son Oscar parano qui tentait de découvrir de qui sa nièce était amoureuse ? Son Oz, agité au possible, qui prenait un malin plaisir à faire tourner Gilbert en bourrique ? Et son Alice qui les suivait de près, le ventre grondant ? Sharon était malade ; elle le savait car elle n’avait pas été présente hier à la soirée. Et Break s’était volatilisé depuis.
Shin avait toujours parut distante et peu démonstrative avec eux, mais elle les aimait tous énormément.

Sans vraiment s’en rendre compte, la jeune fille s’était dirigée vers les jardins. Et elle se dit qu’un bol d’air frais lui ferait le plus grand bien. Alors elle ouvrit la porte, découvrant une verdure recouverte de neige. Quelques flocons tombaient encore, mais subir le froid était toujours mieux que de le croiser. Lui, Vincent Nightray.

« Tu n’es plus malade ? »

Cette voix… Shin l’aurait reconnue entre mille. Elle se retourna et sourit à Break qui était adossé à la façade du bâtiment. Il n’avait pas son uniforme, celui que Pandora lui avait donné, mais un pantalon recouvert d’un pardessus lui tombant mi-cuisses. Et le noir de son ensemble contrastait avec le blanc de ses cheveux.

« Tu vas attraper la mort en sortant comme ça. Ajouta-t-il. »

Il s’approcha d’elle et lui frotta les bras afin de la réchauffer. Il posa son unique œil rouge sur elle et une bouffée de chaleur l’envahit. Elle dut détourner le regard tellement l’impression qu’il lisait en elle était forte.

« Je n’étais pas malade. Répondit-elle enfin. Je faisais semblant. Je voulais être seule. »

Elle devait chercher ses mots. La présence de l’homme la perturbait au plus haut point. Et sa culpabilité refit surface, sans crier gare. Elle se dégagea de son étreinte et lui tourna le dos.

« C’est à propos de ce qu’il s’est passé hier ? Lui demanda-t-il, connaissant déjà la réponse. »

Elle se pinça les lèvres, ne sachant quoi répondre.

« Je vous ai vus. Poursuivit-il amèrement. Vincent et toi. Je te cherchais quand je vous ai vu vous embrasser. »

Elle se retourna brusquement, le cœur serré comme jamais.

« Break je… Commença-t-elle.
– J’espère sincèrement… qu’il prendra soin de toi. »

Son ton était redevenu doux. Et la culpabilité de Shin d’autant plus forte. Elle fixa le sol, contenant tant bien que mal les larmes qui arrivaient.

« Ce rat ! Comment a-t-il pu… toi, qui te désintéresses complètement de ça ! Maugréa-t-il soudainement, un rictus mauvais sur le visage. »

La jeune fille releva la tête, incrédule.

« Break, tu… es jaloux ? Osa-t-elle demander face à la fureur du Chapelier.
– Pas du tout ! Je ne peux juste pas le supporter ! »

Shin recula, bouleversée. La peine procurée par les paroles de Break venait de lui chuchoter la vérité : elle n’aimait pas Vincent. Elle se tourna à nouveau, portant les mains à sa bouche. Elle ne put réprimer un sanglot et se détesta quand elle sentit les larmes couler le long de ses joues. Décidément, elle était bien pitoyable.
Elle entendit la neige crisser sous les pas de l’homme et sentit ses bras s’enrouler autour de sa taille. Ses lèvres effleurèrent son oreille et il lui murmura :

« Idiote. Evidemment que je suis jaloux. »

Elle lui fit face, surprise d’abord, indignée ensuite. La gifle partit et le coup résonna.

« Xerxes, espèce de salaud ! Ne joue pas comme ça avec moi ! Je ne suis pas l’un de tes pi… »

Mais la fin de sa phrase se perdit dans les airs, poussée au loin par le baiser inopiné de Break. Le cœur de la jeune fille battait la chamade, mais sa colère ne s’évapora pas. Quand il sépara ses lèvres des siennes, elle lui flanqua une nouvelle gifle.

« Allons allons. Fit-il amusé. Voilà une drôle de manière de se comporter pour une lady.
– Tu m’énerves, avec tes mensonges. Pesta-t-elle.
– Mais je ne mens pas. Je suis jaloux, et je voulais t’embrasser. Au moins une fois. »

Il lui souriait tristement.

« J’aimerais tellement y croire… Dit-elle. »

Break lui essuya les larmes de ses pouces et lui embrassa le front tendrement.

« Et pourquoi pas ? »

Elle ne savait que répondre. Elle avait peur, elle était morte de peur. S’il se jouait d’elle, Shin ne s’en remettrait pas. Et elle préférait ne pas courir de risque.
Break comprit qu’elle hésitait, son regard fuyant parlait à sa place, et il décida de dire les mots qu’il n’aurait jamais pensé dire un jour, les mots qu’il avait eu le plus grand mal du monde à s’imposer :

« Shin… je t’aime. »

Les yeux de la noiraude s’écarquillèrent.

« Et si tu devais sortir avec Vincent… je ne le supporterai pas. Ou avec qui que ce soit d’autre. Je t’aime trop pour te partager, et te voir minauder en soirée me fend le cœur. Shin… je t’en prie, crois-moi. Je t’aime. »

Shin sourit. Il avait osé lui montrer une facette de lui inconnue des autres. C’était sûrement la plus belle preuve qu’il puisse lui apporter.
Elle se serra contre lui, passa sa main gauche dans ses cheveux blancs et dévoila son œil manquant avec la droite. De ses doigts, elle effleura sa paupière close qui cachait cette orbite vide.
Break eut un geste de recule, mais elle l’étreignit davantage, passant ses deux bras autour de son cou. Et, se haussant sur la pointe des pieds, elle posa ses lèvres sur celles de l’homme et l’embrassa passionnément. Cependant Break caressa son dos de ses mains… et fut légèrement frustré quand elle mit fin à leur baiser.
Elle rit en voyant la moue boudeuse du Chapelier et se dirigea vers l’intérieur. Elle se retourna et lui sourit, lui tendant la main. Break s’en saisit. Désormais, elle était à lui. Complètement à lui…

------------------------------
Ce truc... date de 2009. Ok? OK? OAO;; Donc je sais que... voilà, y'a mieux. Et que niveau cucul la praline on atteint des sommets mais... c'était mon tout premier écrit pour Pandora. (Pouf! TA-DAAAAH!) Donc un Breakin (petit nom affectueux du Break x Shin haha) que... certains ont déjà lu. (Oui Sakki, oui Chloé... VOUS ÊTES VISÉES. 8D)

En espérant que ça vous plaise... un peu au moins. xD (Promis, je poste quelque chose de plus récent bientôt. Et pourquoi pas... de neuf? o3o)
avatar
Devoirs rédigés : 668

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Un jour, mon Prince viendra. ♪
Voir le profil de l'utilisateur http://starcemetery.tumblr.com
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Aoû - 11:11
C'est touchant, meugnon et ça a de l'âme! Moi je t'encourage à continuer des textes comme ça^^ (et de les améliorer avec le temps)
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Aoû - 14:05
Aaaaah, nostalgie nostalgie... 'me semble que c'était un des premiers que j'avais lu. owo

Bon, c'est vrai que c'est... tout dégoulinant, mais... c'est ce qui fait son charme, je crois. >w< Et puis, une nouvelle fois, je trouve que c'est vraiment fait avec le coeur. On remarque bien que c'est le début, surtout quand je compare avec les textes que tu as écrit plus récemment. Bref, c'est mignon tout plein, que du bonheur ! ^^

Et je soutiens l'idée du nouveau texte ! \o/




« Les mots d'une phrase ou d'un vers sont les traces, les cicatrices
des sentiments de l'auteur.
» Fabrice Luchini



Mes mots tracent leur route en crimson !


Venez voir mes bestioles !:
 

Admin Chloé
avatar
Devoirs rédigés : 673

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Célib'. Et venez pas me faire ch*er avec ça. ==
Voir le profil de l'utilisateur http://highschool-pandora.skyrock.com/
Admin Chloé
Revenir en haut Aller en bas
Dim 5 Aoû - 15:18
Ouah ! C'est trop beau !!!!! C'est tout mignon ! :)
avatar
Devoirs rédigés : 182

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Pandora :: Floodyland :: Le coin des Artistes :: Ecrits-