I told you to lie. T told you to cry. Good-bye. │Cami' le retour.

 :: Bureau du Proviseur :: Les Présentations :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Jeu 19 Fév - 10:17

→ VOTRE PERSONNAGE

NOM, Prénom : FIRESIDE Zackary Camille.
Age : 19 ans.
Groupe : Elève
Classe : Terminale L.
Fonction : Deal-/PAN/
Pays d'origine : France


→ VOUS, DERRIÈRE LE PC !

Pseudo(s) : Bloody ?
Age : 16.
Avatar, Provenance : Lumpy, Happy Tree Friends **
Vous êtes là, grâce à : *facepalm*
Double compte ? : Yep' ! Momo' Arrow.
Mot de Passe : [Code Validé]





Perche d’1m90, cheveux bleus et visage d’ange. Tatoué en grande majorité sur les bras et percé à la lèvre et au sourcil droit. Il ne porte pratiquement que des vêtements qui souligne ses courbes dessinées et pratiquement que du noir, aussi. Il a de grandes mains terminées par des doigts fins pour jouer de la guitare mais, serrées en un poing, qui peuvent devenir une arme assez efficace. Epaules larges, muscles entretenues. Deux yeux bleus océan qui percent et un sourire dentifrice. Il a ce tic de se ronger les ongles, okay c’est pas sexy du tout, et il a pour habitude de ne jamais se coiffer. Ça lui donne un certain style. Si on aime les sales gosses tout fraichement sortis du lit et qui ont encore une tête de zombie quand ils arrivent en cours.

Manipulation. Egoïsme. Destruction.

Camille ne se résume qu’à ça. Il se fiche des regards qu’on peut lui porter. Rien n’a d’atteinte sur lui. Ni les gens, ni les jugements, ni les punitions et encore moins les autorités, qu’il déteste d’ailleurs. Il n’a jamais été dans les premiers de sa classe et ce n’est sans doute pas maintenant que ça va commencer. Il a déjà redoublé sa première et sa quatrième et c’est miraculeusement qu’il a atterrit en terminale à Pandora. C’est sa première année ici mais ce n’est pas pour autant qu’il change ses habitudes. Absentéisme. Insolence quand il est là. Pas l’élève parfait en somme. Il jongle entre soirées arrosées, bagarres en coin de rue et drague. Camille aime jouer et s’il peut le faire avec les sentiments des autres, c’est encore mieux. Il ne reste jamais plus de deux ou trois nuits avec la même personne et la stabilité, il ne connait pas.



Le téléphone sonne deux fois dans le vide. Aucune réponse, aucun mouvement. La maison est entouré d’un calme serein que je n’ai jamais vraiment ressentit auparavant.  Je me précipite dans les escaliers parce que je sais que ça fait la quatrième fois qu’il sonne et qu’il clair que personne n’est pas pour le faire taire. Je soupire et décroche finalement.

‘’─ Oui ?

─ Mr. Fireside ?‘’

Lorsque j’entends cette voix, cela me fait bizarre. Je n’ai pour ainsi dire pas l’habitude qu’on m’appelle comme ça. J’hausse les épaules avant de répondre.

‘’─ Oui, c’est moi.

─ Je suis dans le regret de vous annoncer la mort de votre père sur l’autoroute 60 à proximité de …‘’

A partir de là, je ne perçois plus d’un bruit aiguë est constant qui trouble mon ouïe. Mon cœur s’accélère et je crois que je ne réalise pas. Le choc ne m’a même pas encore traversé. Mon bras qui tient le combiné finit par retomber le long de mon corps tandis que cette satanée voix continue de brailler à l’intérieur, demandant si je suis toujours là et s’il doit envoyer des secours. Ce ne s’est pas l’intonation qui diffuse la colère dans mes veines. Mais ses propos. Il y a encore deux minutes tout était calme et maintenant quelque chose s’est brisé, s’est disloqué. Sans pouvoir être réparé. Je ne dis rien, mon visage reste impassible. Impossible de bouger et de réagir de quelques façons que ce soit. Je raccroche finalement le téléphone fixe et remonte calmement dans ma chambre. Mon cerveau est embrumé, il ne fait plus aucune connexion. Ma vue ne cesse de tanguer tandis que j’ai l’impression de me trouver sur un bateau. Bordel mais qu’est-ce qui se passe ? Et avant même que je puisse mettre le doigt dessus, je m’écroule au sol dans un bruit sourd. Trou noir.

***

‘’─ Maman, j’suis rentré !‘’

Je jette mon sac de cours dans l’entrée avant de retirer mon manteau. Nous sommes en hiver et la température est négative au-dehors. Le chemin du retour a été un peu plus compliqué que d’habitude et j’ai dû faire un détour, mais je suis enfin là. Il se fait déjà tard et ça me semble bizarre que je n’entende rien. J’enfile donc mes chaussons avant de me traîner jusqu’à la cuisine. C’est étrange, elle est plongée dans le noir. Je perçois un sifflement. Je n’arrive pas à mettre une image sur ce son. Je ne sais pas de qui ou sur quoi cela peut bien provenir. Je sens mon rythme respiratoire devenir un peu moins régulier sous le stress.

‘’─ Maman, tu es …‘’

Je reste interdit de longues minutes. Ma mère. Avachie sur la table. De la salive sortant sous forme de mousse de sa bouche. Ses yeux grands ouverts mais qui semblent aveugles. J’hurle. Mais je n’entends pas le son de mon cri sortir. Je n’entends plus rien. Ma gorge me brûle. Mon cœur tape comme un forcené contre ma cage thoracique et je ne sais comment j’arrive à appeler les secours après de longues et lentes minutes, paniqué. J’ai appris plus tard qu’elle se droguait depuis quelques mois et qu’elle avait fait une overdose. Elle aurait pu y passer. Si j’étais arrivé plus tôt, est-ce que ce se serait passé de la même manière ?

***

Je ne sais plus depuis combien de temps je n’avais pas été sobre. Ou tout simplement dans mon état normal. Les bouteilles s’enchainent. Les joints aussi. Je ne me rends plus compte de rien. Les heures et les jours passent sans que je puisse les voir. Les cendriers se remplissent et mes billets d’absences s’amoncèlent. La musique métal est à peu près la seule chose que j’arrive à entendre parmi le silence qui s’est désormais posé comme une chape de plomb sur la maison. Ça fait un an qu’il est mort et tout ce qu’elle a trouvé à faire, c’est finir à l’hosto’ pour une histoire de drogues. Je lui en voulais. La haine que j’avais constamment en moi était indéfinissable et imprévisible. Tout en moi me criait de lâcher. D’aller le rejoindre, lui. Pour que ça se termine. Que ce calvaire se finisse enfin. Et puis il y avait eu Maria, une grande amie à elle, qui m’avait pris sous son aile, si je puis dire, et qui voulait que je reprenne les cours. Peut-être pas dans mon lycée actuel mais elle voulait me faire repartir. Je squattais chez elle mais c’est tout ce que je faisais. Elle m’avait trouvé une nouvelle école : Pandora. Néanmoins, les cours je n’y étais pas présent, trop occupé à sortir et me foutre mal tous les soirs, je crois.

Sans que je m’en rende compte tout de suite, mon téléphone se met à vibrer dans ma poche. Je galère à l’attraper pour finalement le porter à mon oreille.

‘’─ Cam ? C’est Max.

─ Oooooh !! ‘’

J’éclate de rire pour une raison inconnue. Juste à l’entende de sa voix à l’autre bout du fil, c’est hilarant en fait. Il n’a pas l’air content, il est même plutôt froid. Et ça me fait encore plus rire. Mais lui il reste glacial, il soupire lourdement et je l’entends.

‘’─ T’as encore fais le con, hein ? Tu commences à me les briser Fireside, tu le sais ? J’arrive.

─ Att-… Quoi ?‘’

Je reste un moment en pleine incompréhension. Je n’étais pas vraiment en l’état de suivre une conversation construite. Ou même sans queue ni tête, d’ailleurs. Je suis incapable de suivre quelque chose, en fait. J’ai la tête qui tourne et le peu de neurones qu’il me reste en compote. Je finis par me traîner jusque dans mon lit, gardant une bouteille non loin tout de même.

Quinze minutes plus tard, mon meilleur ami entre dans la chambre et je n’ai rien le temps de comprendre. Bouteilles disparues. Cendrier disparu. Cigarettes et autres substances disparues aussi. Il m’attrape par le col et j’ai beau me débattre, je finis dans un bain à me faire laver les cheveux par Max. Je soupire, faisant la moue. Il ne dit rien, je crois qu’il est contrarié.

Je finis rapidement dans mon lit. Ma vue est un peu trouble et les sons ne me parvienne pas bien, mais je le sens me border et s’asseoir près de moi. Je souris un peu, tout en fermant les yeux.

‘’─ Il s’est toujours passer … Un truc bizarre quand t’étais prêt de moi, tu sais ?..‘’
J’ai la voix éraillée et mes yeux tombent de sommeil. Je ne grommelle plus que dans une semi-conscience et je crois qu’il en profite.

‘’─ Quel genre de truc bizarre ?

─ Mon cœur bat fort … J’ai chaud au ventre … Et je veux t’embrasser …‘’

Il me dépose un baiser sur le front et je m’imagine le sourire qu’il porte aux lèvres. La lumière s’éteint et la porte se ferme.


Fiche codée par ©DDS. Ne pas plagier. Ne pas enlever le copyright, merci.
avatar
Devoirs rédigés : 6

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: I'm in love with the COCO.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Fév - 10:22
Re bienvenue !
avatar
Devoirs rédigés : 136

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Couple avec Caro
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Fév - 11:15
Re bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Lumpy <3




Ma'am is watching you !
"I'm going to commit a suicide with outdated yogurt ! That, it's a threat ! A threeeeeeat !"

avatar
Devoirs rédigés : 42
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Fév - 12:59
» Rebienvenue o/
avatar
Devoirs rédigés : 634

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: Marié. Les groupies, bats les pattes.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Fév - 13:29
Rebienvenue
avatar
Devoirs rédigés : 265

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo:
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 19 Fév - 13:34
On se fait envahir par les HTF , là XD Re-bienvenue Camille >w
avatar
Devoirs rédigés : 2713

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: /
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 2 Mar - 18:47
Coucou.
Je ne sais pas si ta fiche est terminée, mais je passe quand même faire un petit constat :
- Tu dois un peu plus étoffer ta description physique, surtout que sur Lumpy, il y en a pas mal à dire /PAN/. Je pense que deux-trois phrases supplémentaires suffiront.
- Dans ton histoire, on ne sait pas qui est Max (un grand frère ? Un ami ?). Enfin il manque l'arrivée de ton personnage à Pandora (d'où le doute que ta fiche soit achevée).

Sur ce, bon courage pour la suite !
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Sam 7 Mar - 19:50
N'ala, rectifié ! o/
Merci à tous au fait xD ♥
avatar
Devoirs rédigés : 6

Qui es-tu vraiment ?
Who are you ?:
En couple ou Solo: I'm in love with the COCO.
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 9 Mar - 18:57
Merci pour tes rectifications et ta patience. Tout est bon, je te valide. Bon rp !

MAINTENANT QUE TU ES VALIDE...
→ File recenser ton avatar dans les AVATARS DEJA PRIS.
→ N'oublie pas d'inscrire ta profession dans le LISTING adéquate.
→ Si tu veux dormir sous un toit, les chambres sont ICI.
→ Si tu es élèves n'oublie pas de t'inscrire dans une des CLASSES PROPOSÉES.
→ Et surtout, n'hésite pas à poster ta première DEMANDE DE RP ! Bon jeu !
DDS
Invité
Invité
avatar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lycée Pandora :: Bureau du Proviseur :: Les Présentations :: Présentations Validées-